Le Nouvel Automobiliste
Alpine A110S

Découverte statique : Alpine A110S

Aussitôt présentée vendredi, aussitôt découverte samedi au Mans, dans le cadre des 24 Heures ! Voici nos images de la nouvelle déclinaison plus sportive et affûtée de la berlinette, dont les premiers exemplaires seront livrés à la fin de l’année.

Alpine A110S : Première découverte Mancelle

Deux modèles sont présentés par Alpine lors de ces 24 Heures du Mans, dans le Village de la course. L’une est Gris Tonnerre mat, l’autre Blanc Irisé avec pavillon en fibre de carbone. Chacune est exposée, en statique, dans une vitrine pour les protéger de la poussière. Pourtant, elles captent les regards des curieux ! Ces A110S ont été dévoilées en même temps que la levée de confidentialité qui a eu lieu vendredi dernier. Plus exclusives que les A110 Pure et Légende, les A110S sont tout aussi discrètes : pas un seul logotype pour les différencier de nom, juste à l’extérieur le remplacement du drapeau tricolore par des détails en fibre de carbone et surmonté d’une note orange, situé à la jonction caisse / pavillon. Les jantes Fuchs en titane de 18 pouces sont inédites.

Le sport chez Alpine s’habille en orange

On retrouve ce même détail à bord dans la contreporte. Là, l’ambiance « S » se reconnaît aux surpiqûres oranges : elles sont présentes sur le tableau de bord, la sellerie, les accoudoirs de portière ou encore l’arche centrale et le volant. Ce dernier est accompagné d’un point milieu… orange aussi : c’est en effet la couleur associée au sport chez Alpine, ce depuis 2013 et l’aventure Signatech-Alpine (d’abord en ELMS puis en WEC), à partir d’un élément historique, l’Alpine A220 de 1968 pilotée par André de Cortanze et Jean Vinatier. Elle avait la particularité d’avoir des phares obturés peints en orange… Un détail, raconte Bernard Ollivier dans son livre Alpine – La Renaissance, que le département du design a transformé en symbole.

Ajoutons enfin que les étriers de freins sont nouveaux (320 mm Brembo à l’avant) et que les logotypes ne sont plus chromés mais noirs.

La nouveauté se cache sous le capot

C’est bien la partition mécanique qui permet de différencier une A110S d’une A110 normale. Avec 40 chevaux de plus, la cavalerie atteint 292 ch (0 à 100 en 4,4 secondes) tandis que les ressorts de suspension sont 50 % plus fermes, pour définitivement faire taire les avis considérant l’A110 comme trop confortable. Le poids est en baisse : 11 kg de moins « de série » qu’une A110 Légende, mais ça reste plus lourd qu’une A110 Pure, à 1114 kg au total, même si les options comme le toit carbone (-1,9 kg) ou les jantes Fuchs (-5 kg) font encore gagner en légèreté. La croissance de la puissance se fait sans impact sur l’aérodynamique : à 260 km/h, l’A110 demeure la seule sportive sans aileron rétractable ou motorisé du marché.

Si les performances grimpent, les tarifs aussi ! De « base », l’A110S réclame 66 500 euros mais l’addition du modèle Gris Tonnerre mat grimpe une fois configuré (teinte à 3000 euros, caméra de recul à 450 euros notamment) à 71 078 euros ! Quant au modèle Blanc Irisé, son pavillon carbone à lui seul ajoute 2400 euros. Les jantes forgées Fuchs 18 pouces gris titane satiné sont à 1008 euros, tandis que les dossiers de siège Sabelt en fibre de carbone demande 1800 euros. A la fin, « full op », cette A110S atteint 75 086 euros.

Alpine A110S : rendez-vous à l’automne 2019 !

Les premières livraisons de l’Alpine A110S se feront dès cette fin d’année, après l’arrivée en concessions vers octobre prochain. De quoi continuer à faire tourner l’usine de Dieppe, dont ces derniers mois les cadences de production (une vingtaine de modèles/jour) a permis de diviser par deux les délais d’attente avant livraison, qui étaient de plus d’un an la mi-2018.

Bonus : l’A110S existera au 1/8e chez GT Spirit !

Le fabricant français exposait devant la boutique Alpine du Mans le premier exemplaire de sa version 1/8e de l’A110S. Gris Tonnerre mat, Jantes GT Race 18 pouces, elle est conforme à sa grande sœur exposée un peu plus haut dans le Village. Au catalogue de GT Spirit, cette A110S sera accompagnée d’une Première Edition et d’une Pure. Entièrement résine, elles ne seront livrées qu’aux alentours des fêtes de Noël.

Crédit photos : François Mortier – Le Nouvel Automobiliste