Le Nouvel Automobiliste

Live Genève 2019 : Ssangyong Korando IV

Le constructeur coréen Ssangyong, probablement le moins connu de la péninsule et surtout le plus baroque dans son style, fait cependant évoluer progressivement ce dernier vers plus de maturité et de séduction. La mue commencée notamment avec le Tivoli se poursuit à Genève avec la présentation du tout nouveau Korando dont c’est déjà la quatrième génération.

Un SUV de plus ?

Oui c’est un SUV de plus. Sur un segment, qui plus est, ultra concurrentiel dans lequel la star de Peugeot, le 3008, se taille la part du lion en même temps que les Volkswagen Tiguan ou autres Nissan Qashqai et Ford Kuga. Autant dire que Ssangyong aura bien du mal à viser la tête de ce segment. Mais s’il ne bouleversera pas la hiérarchie il s’impose comme une offre nouvelle, un peu décalée, originale et surtout désormais tout à fait séduisante.

Car cette quatrième génération de Korando gagne indéniablement en présentation, en style et en prestance. La face avant est expressive, les lignes latérales sont prononcées, la custode façon aileron de requin donne du dynamisme à l’ensemble et la partie arrière se la joue massive et un peu chic avec sa ligne de chrome soulignant des feux assez travaillés.

Mais le plus surprenant est probablement l’intérieur dont la montée en gamme est très nette. La planche de bord adopte un dessin résolument moderne parsemé d’inserts métalliques et de décors lumineux originaux faisant une large place à la modernité puisque le numérique s’installe un peu partout. Le Korando s’équipe d’un écran HD tactile de 9 pouces pour l’info-divertissement et d’une dalle numérique de 10,25 pouces pour le combiné d’instrumentation. Les aides à la conduite sont également de la partie : aide au freinage d’urgence avancé avec caméra et radar, aide au maintien dans la file, alerte de distance de sécurité, alerte de vigilance du conducteur, régulateur de vitesse adaptatif intelligent, système de détection des angles morts, système d’aide au maintien dans la file et système d’alerte de circulation transversale arrière avec une fonction d’activation automatique des freins… eh oui quand même…

Le Korando sera disponible en Diesel (1,6 litre de 136 ch et 324 Nm) ou en essence (GDI 1,5 litre de 163 ch et 280 Nm) et Ssangyong annonce aussi une version électrique très prochainement.

Le Ssangyong Korando en photos :