Le Nouvel Automobiliste

Enfin une voiture à prix d’Ami !

En cette période trouble, jamais nos amis n’ont été aussi éloignés de nous physiquement. Mais la nature ayant horreur du vide, et l’imagination humaine étant débordante, jamais dans le même temps avons-nous non plus tissé autant de liens virtuels avec ceux qui nous sont chers : nous connaissions déjà la e-Méhari ; voilà que le « e-apéro » fait irruption dans nos vies. Et s’il est bien un Ami qui souscrit pleinement à cette nouvelle ère digitale, c’est cet objet de mobilité inventé par Citroën. S’il vous est encore inconnu, nous vous le présentions ici lors de sa révélation en février. Comme si ses portes antagonistes, son gabarit ultra-compact ou sa toute petite batterie de traction ne suffisaient pas à en faire un objet roulant non identifié, la Citroën Ami innove jusque dans ses pratiques commerciales, en proposant un parcours d’achat totalement dématérialisé, une gamme réduite à sa plus simple expression mais une large offre d’accessoires pour avoir une Ami pas comme les autres.

Je n’ai pas d’Ami comme toi

Voilà à quoi ressemble une Ami dans sa version d’entrée de gamme !

Avec une unique version de batterie de 5,5 kWh, une vitesse maximale de 45 km/h et un champ d’action de 75 km, ce n’est pas du côté des spécifications techniques qu’il faudra chercher pour différencier deux Ami dans la rue. Ni du côté de la teinte de caisse d’ailleurs : dès la version d’accès sobrement nommée « Ami Ami », c’est un bleu nommé… Ami qui officiera, sans possibilité d’en changer.

Là où les Chevrons innovent, c’est que c’est grâce à l’accessoirisationil est possible de modifier l’apparence et certains aspects pratiques de son véhicule. 4 kits de personnalisation (My Ami Grey, My Ami Blue, My Ami Orange, My Ami Khaki), à installer soi-même, sont disponibles à la commande. Ils comprennent un filet central de séparation dans l’habitacle, des filets de porte, des tapis de sol, des bacs de rangement au niveau de la planche de bord, et un boitier « [email protected] » qui offre la possibilité de relever le niveau de la batterie, le temps de recharge ou bien le kilométrage directement depuis son smartphone. A l’extérieur, ils apportent, dans la couleur choisie, des enjoliveurs de roues, des décors de custode, ou bien une gélule singeant de vrais-faux Airbump.

Il n’y a aucun regret à avoir si vous avez omis de choisir l’un de ces packs à la commande. Vous pourrez les retrouver – dans leur intégralité ou bien seulement les constituants que vous recherchez – sur le site de vente en ligne Mister Auto (propriété du Groupe PSA), ou bien directement chez vos revendeurs Fnac et Darty ! L’histoire ne dit pas encore à quel rayon il vous faudra chercher. Toujours est-il que la commande d’accessoires, autant dans son concept (améliorer sa voiture au fil de l’eau) que dans sa forme (un sobre boîte en carton contenant les accessoires achetés vous sera remise) apportent un vent de nouveauté dans le mode de consommation d’une voiture.

La Citroën Ami, dotée du pack de personnalisation « My Ami POP »

Enfin, deux personnalisations un peu plus poussées sont au catalogue, faisant toutes deux la part belle aux stickers latéraux : My Ami POP qui y adjoint un spoiler arrière, et My Ami VIBE rajoutant d’autres stickers sur le pavillon. Naturellement pour ces deux dernières, la pose par un professionnel de l’automobile est requise. Il serait dommage que quelques bulles malencontreuses lors du collage fassent de la voiture un Ami disgracieux.

Ami pour un soir ou pour la vie

C’est aussi par la diversité de ses modalités d’achat – voire de consommation – que l’Ami se distingue. Avec pour dénominateur commun, le fait de toujours rester à portée de clic.

Pour de très courtes durées, elle sera proposée en autopartage. A Paris pour commencer, où le service Free2Move (appartenant à PSA) en aura d’abord la primeur de son usage. Le prix sera fixé à 39 centimes par minute. Il pourra descendre à 26 centimes moyennant la souscription à un abonnement mensuel d’une dizaine d’euros. Grâce à son homologation en tant que quadricycle lourd, Citroën insiste sur le fait que l’Ami est la seule voiture à pouvoir être louée dès 16 ans.

Les tarifs de la Citroën Ami en location longue durée

A l’achat, il vous en coûtera 6000 € en version d’accès, après déduction d’un bonus écologique de 900 €. Citroën promeut également ses formules de location longue durée (LLD), sur 24, 36 ou 48 mois. Pour cette dernière option, et à raison d’un premier loyer de 2641 €, rouler en Ami vous reviendrait à 19,99 €/mois. Pour 200 € supplémentaires, et s’inspirant très largement du modèle d’une grande firme californienne, un « genius » peut vous livrer à domicile et vous prodiguer les premiers conseils d’utilisation et de recharge de la voiture.

Les tarifs de la Citroën Ami à l’achat

Enfin, pour rassurer les esprits les plus inquiets face aux 75 km d’autonomie, Citroën propose contre une poignée d’euros chaque mois, une offre « My Ami Care » qui, si cela n’avait pas été le slogan de l’un des distributeurs de la voiture, aurait aussi pu s’appeler « le contrat de confiance ». Outre la prise en charge de l’entretien, il inclut une assistance remorquage, en cas de déchargement de batterie, vers une borne ou votre domicile, deux fois par an. Quoi qu’il en coûte.

Il s’agit du côté (gauche) de la voiture

Autant le dire tout de suite : beaucoup pointeront – à juste titre – le fait que l’Ami ne propose pas de prestations au niveau d’autres voitures conventionnelles. Et cela tombe bien : ce n’en est pas vraiment une ! A mi-chemin entre la quadricycle et l’automobile, elle aura le mérite d’apporter une réponse décalée – tellement Citroën, pourrions-nous dire – à des usages très particuliers. Et ce, en inaugurant des canaux de distribution nouveaux. S’il est encore tôt et très difficile de présager un quelconque succès commercial, il nous tarde de rouler à son bord. Ce devrait être possible dès le début du mois de juillet à Paris via la flotte Free2Move, ou bien fin juillet pour les livraisons clients. Le carnet de commandes, lui, sera ouvert dès le 11 mai.

Crédits photos : Citroën