Le Nouvel Automobiliste

Live Genève 2019 : Pininfarina Battista

Montrée par morceaux et sketchs depuis de longs mois, la Pininfarina Battista sort de l’ombre et se dévoile enfin, à l’occasion du Geneva International Motor Show (GIMS). La supercar italo-indienne s’avère racée et élégante. C’est parti pour un tour d’horizon.

Pininfarina Battista : 4 moteurs et 1900 ch

Vous l’aurez compris avec de tels chiffres avancés, la nouvelle entre directement dans le monde des voitures surpuissantes et électrique ! La supercar se déplace via 4 moteurs électriques (un par roue) développant ensemble la bagatelle de 1900 ch ! Cela représente un sacré écart, s’il en fallait un, avec des autos comme les Bugatti Chiron ou Koenigsegg Regera (1500 ch). Les performances annoncées sont tout bonnement ahurissantes et c’est à se demander si le corps humain sera capable de supporter de telles accélérations. Regardez plutôt : le 0 à 100 km/h est annoncé en moins de 2 secondes (soit plus vite qu’une Formule 1) et les 400 km/h sont théoriquement atteints ! Encore plus impressionnant ? Le 0 à 300 km/h est annoncé en à peine 12 secondes. A titre d’exemple, c’est le temps que met une citadine lambda à atteindre 100 km/h. Le constructeur annonce 450 km d’autonomies en conditions optimales. L’ensemble des performances n’est pas sans rappeler les chiffres annoncés par Rimac (constructeur de la Rimac 1 et fournisseur de groupes motopropulseurs électriques pour Porsche notamment) pour sa Rimac 2.

La voiture aura tout de même à faire ses preuves car ce ne sont pas les projets délirants qui manquent dès que l’on aborde le sujet des supercars. Cependant, il faudra reconnaître que Pininfarina n’a pas perdu son talent pour dessiner de jolies voitures. Les lignes sont à couper le souffle, non sans rappeler certains concept cars iconiques de la marques. Reste à savoir quand le premier des 150 exemplaires prévus verra le jour.

La Pininfarina en photos en direct de Genève :

Crédit photos : Le Nouvel Automobiliste