Le Nouvel Automobiliste

Visite de l’Autostadt (2/3) : à la découverte des Tours de voitures

Continuons notre découverte de l’Autostadt de Wolfsburg par l’une de ses curiosités, ses tours de voitures. On aurait même pu intituler cet article « Les Deux Tours » mais notre petit doigt nous a indiqués qu’un certain Tolkien l’avait déjà utilisé et de fort belle manière… Alors, restons modestes bien que l’ouvrage du jour, lui, ne le soit pas : il s’agit de deux tours d’acier et de verre entièrement dédiées… à la distribution automobile.

Tours de voitures, tours de Babel ?

Si la distribution automobile a longtemps cherché à optimiser l’espace au sol, notamment Smart lors de ses premières années, les tours de voitures demeurent rares aujourd’hui, surtout en Europe. Celles qui se trouvent à Wolfsburg sont des pièces uniques, même si au sol, les responsables de l’Autostadt ont déjà prévu de l’espace pour en implanter 4 autres. Ces tours sont entrées au livre des records en 2014 pour disposer du système de stationnement automatique le plus rapide au monde.

D’une hauteur de 48 mètres, elles peuvent accueillir jusqu’à 400 voitures et sont entièrement automatisées. Les véhicules sortent directement de l’usine pour les productions de Wolfsburg -à savoir les VW Golf, Tiguan, Sportsvan, Touran, et Seat Tarraco à présent- ou acheminées jusqu’à l’usine -soit tout le reste de la production au catalogue européen, ou presque !

Simple artifice visuel pour étonner le chaland ? Pas exactement ! Un quart des deux millions de visiteurs de l’Autostadt sont chaque année des clients du Groupe VW, venus prendre réception de leur véhicule. Et pour une immense majorité, cette cérémonie de mise en main passe par la sortie de leur voiture d’une des deux tours ! Une attraction dans l’attraction donc, dans laquelle chaque visiteur peut entrer en petit groupe.

A l’assaut d’une Tour de voitures de l’Autostadt

Une fois par quart d’heure, un plateau grimpe du rez-de-chaussée jusqu’au 20e et dernier étage, donnant une visibilité panoramique sur le site. Les sièges sont à cette occasion les mêmes que ceux d’un Multivan.

L’ascension est aussi automatique à raison de 2 mètres par seconde (1 min 44 pour une ascension complète au sommet) que le rangement des véhicules. Un modèle tous les trois minutes environ est pris en chargé, monté ou descendu de la tour. Si les silos vous semblent vides, peut-être était-ce dû à la saison des fêtes ! Chaque modèle reste garé sur place 24 heures avant d’être redescendu et livré. Un turnover qui, en moyenne, permet à 500 Volkswagen et Seat d’être remises chaque jour à leur nouveau propriétaire en moyenne.

La visite d’une Tour de voitures en vidéo :

Découvrez aussi :