Le Nouvel Automobiliste

Citroën CX Concorde (Artcurial 2018) : une CX spéciale, un prix spécial !

N’en déplaise à Eric, dans la vie, il n’y a pas que la BX. Il y a aussi sa grande sœur, la Citroën CX ! Et c’est d’elle dont il est question aujourd’hui : la maison de vente aux enchères Artcurial a annoncé la mise vente d’une CX Concorde, en vue du salon Rétromobile 2018 du 9 février prochain. Une CX 25 GTi Turbo spéciale, à un prix… spécial.

Citroën CX Concorde : l’avion de chasse des CX ?

La Citroën CX Concorde a été une série spéciale à l’histoire assez particulière. Réalisée à la demande d’Air France en 1985, pour fêter les dix ans du premier vol commercial du Concorde, elle devait être commercialisée à 10 ou 12 exemplaires, et dévoilée lors d’une cérémonie spéciale le 20 janvier 1986, à Toulouse.

Citroën CX Concorde

Couleur blanche nacrée (spécifique) à l’extérieur, sellerie en velours ras rouge (reprenant, en fait, le tissu utilisé dans l’avion) et moquette spéciale à l’intérieur. On notera le triste et sale état de l’habitacle qui laisse à penser que la grande berline a déjà vécu.
Cette Citroën CX Concorde était basée sur la CX 25 GTi Turbo qui, avec ses 168 ch, était… l’avion de chasse de la gamme CX ! Au-delà des éléments d’habillage spéciaux, il était justement aussi question d’augmenter la puissance du moteur.

Seulement, Citroën a rencontré des problèmes lors de la réalisation, notamment au niveau de la peinture. Les voitures n’ont pas pu être livrées à temps, et Air France a annulé la commande. Or, six exemplaires ont quand même été terminés : trois ont apparemment été utilisés par des cadres de Citroën, puis détruits, et trois cédés ensuite aux concessionnaires de Rennes et de Reims. Selon Artcurial, il n’en resterait aujourd’hui que deux, dont l’exemplaire présenté ici qui sera proposé aux enchères le 9 février, au salon Rétromobile.

Gros chèque en perspective…

Et parlons-en, des enchères, puisque le prix de vente est estimé entre 50000 et 80000 euros ! Certes, il est question d’un modèle très spécial. Mais l’état de la sellerie par exemple, le gros kilométrage (558.524 km !) et le logo Air France qui n’est plus présent sur la malle arrière ont de quoi interroger. Il en est de même pour le logo CX 25 GTi Turbo qui a disparu pour être remplacé par un logo Citroën émaillé en rouge. Immatriculée en juin 1986, cette Citroën CX Concorde « a été vendue par la concession de Reims à un entrepreneur qui pendant six ans va l’utiliser pour ses déplacements en Europe, couvrant 550 000 km en assurant un entretien très soigné » peut-on lire sur le site d’Artcurial. Elle a ensuite connu un second propriétaire en 1996, avant d’être achetée en 2001 par Richard Reinders, qui mettra l’auto à l’abri. Par ailleurs, la voiture a fait l’objet récemment d’une révision mécanique complète (7500 euros de facture).

Maintenant, nous allons attendre le 9 février, pour voir si oui ou non cette Citroën CX Concorde sera achetée à un tel niveau de prix. En attendant, si vous avez toujours rêvé d’acquérir une CX, sachez qu’il en existe encore à des kilométrages et des prix bien moins élevés (aux alentours de 10.000 euros) !

(Et sinon, retrouvez ici et nos articles sur la récente vente aux enchères de Citroën Héritage !)

Via Artcurial.