Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

WEC 2016 : Découverte de la Toyota TS050 au Castellet

L’une des grandes messes annuelles du sport automobile vient donc de démarrer officiellement. Le WEC ou World Endurance Championship (championnat du monde de courses automobiles mis en place par l’Automobile Club de l’Ouest sous le parrainage de la Fédération Internationale de l’Automobile), a vu ses derniers jours, les présentations s’enchaîner sous le soleil de Marseille et sur le circuit Paul Ricard, avant de laisser les différentes équipes effectuer leur premiers tours de roues. Retour sur ces moments marquants, dans les coulisses de chez Toyota.

DSC_1486-2

La Toyota TS050, le WEC plus ultra ?
Une équipe de choc
L’envers du décor
Le verdictDSC_9748-Pano-2

La Toyota TS050, le WEC plus ultra ? (Ok, je sors…)

Troisième voiture à entrer en lice depuis l’engagement de la marque en WEC en 2012, la Toyota TS050 HYBRID se veut entièrement nouvelle. En effet, fort de l’expérience tirée d’une saison 2015 en demi-teinte mais animée par la volonté de revenir sur le podium, la team Toyota Gazoo Racing s’est décidée de partir d’une feuille blanche afin de proposer un véhicule dont la technologie saura relever le défi imposé l’année dernière, par Porsche et Audi.

Pour ce faire, les équipes visent tout d’abord un temps de tour bien précis à abattre, comme objectif principal. A partir de là, ils vont lancer tout un tas de simulations sur le véhicule en développement afin de voir le résultat obtenu et peuvent de ce fait, anticiper les nouvelles réglementations imposées mais également évaluer le potentiel du futur véhicule.

Le cru 2016 de Toyota est donc intégralement nouveau (et mis au point par la Division Motor Sport Unit Development du centre technique d’Higashi-Fuji) mais sera avant tout, visible sous le capot. En effet, l’équipe s’est surtout consacrée au développement d’une architecture associant un V6 essence bi turbo de 2,4 litres à injection directe (exit le V8 de 3.7 litres), ainsi que d’un système hybride de 8 Mégajoules, pour une puissance totale de 1000 chevaux répartis équitablement sur ces deux systèmes (par rapport à la TS040 dont le ratio était légèrement décalé).

Les équipes ont dû en parallèle améliorer le refroidissement du système mais aussi gérer un couple de turbo plus élevé.

Bien évidemment, le règles imposées par la FIA s’étant durcies cette année, il a fallu mettre au point différentes techniques afin de palier une diminution du débit de carburant, telle que la récupération d’énergie au freinage qui sera alors stockée dans une batterie au lithium de forte puissance avant d’être utilisée à bon escient lors de chaque accélération, remplaçant de ce fait l’ex super condensateur de la version précédente.

Et pour les passionnés de mécanique et de technique…

Type LMP1-H (Le Mans Prototype – Hybride)
Carrosserie Composite à base de fibre de carbone
Pare-brise Polycarbonate
Boîte de vitesses Séquentielle transversale à 7 rapports
Carter de boîte Aluminium
Arbres de transmission À joint de cardan homocinétique tripode coulissant
Embrayage Multidisque fourni par ZF
Différentiel À verrouillage mécanique
Suspensions Doubles triangles indépendants avant et arrière, tringle de liaison en poussée
Ressorts Barres de torsion
Barres antiroulis Avant et arrière
Direction À assistance hydraulique
Étriers de freins Akebono monoblocs en alliage
Disques de freins Ventilés en carbone
Disques Ventilés en carbone à l’avant et l’arrière
Jantes RAYS en alliage de magnésium, 13 x 18 pouces
Pneumatiques Michelin à carcasse radiale
Pneus avant 31/71-18
Pneus arrière 31/71-18
Longueur 4 650 mm
Largeur 1 900 mm
Hauteur 1 050 mm
Réservoir d’essence 62,5 litres
Motorisation TOYOTA HYBRID System – Racing (THS-R)
Moteur thermique V6 biturbo à injection directe
Cylindrée 2,4 litres
Carburant Essence
Soupapes 4
Puissance thermique 368 kW / 500 ch
Puissance hybride 368 kW / 500 ch (avant et arrière combinés)
Puissance totale 736 kW / 1 000 ch
Batterie Batterie au lithium de forte puissance conçue par Toyota
Moteur électrique avant AISIN AW
Moteur électrique arrière DENSO
Onduleur DENSO

La Toyota TS050, le WEC plus ultra ?
Une équipe de choc
L’envers du décor
Le verdict