Le Nouvel Automobiliste

Nouvelle Volvo S60 2018 : une suédoise… américaine (galerie, vidéos)

Chez Volvo, on a fait les choses à l’envers. La marque suédoise a effectivement dévoilé le nouveau break V60 avant la berline S60, alors qu’il est de coutume de présenter d’abord les déclinaisons berlines. Mais passons, car la nouvelle Volvo S60 n’en demeure pas moins intéressante : non seulement, il s’agit de la première Volvo à étrenner le label « Polestar Engineered » , mais c’est également le premier modèle du constructeur à être fabriqué aux États-Unis.

Volvo S60 2018 : S90 – 30 !

Il faut être honnête : ce n’est pas tellement sur le plan du design que la nouvelle berline Volvo S60 est intéressante. Certes, c’est une belle voiture. A notre goût, en tout cas, mais nous vous laisserons juges ! Elle reprend surtout de nombreux gimmicks esthétiques de la Volvo S90 (essayée ici). A tel point que la nouvelle S60 s’affiche clairement comme une S90 en réduction ! A l’arrière, seule l’intégration de la plaque d’immatriculation, entre les feux et non dans le bouclier, vient véritablement marquer la différence.

Le profil, également, aborde une physionomie différente : et c’est normal, car la Volvo S60 2018 rend une vingtaine de centimètres à la S90, longue de 4,96 m. Mais pour autant, la filiation reste flagrante. Et le constat est le même à l’intérieur, où la planche de bord rappelle indéniablement les dernières productions Volvo. Et en bonne Volvo qui se respecte, la nouvelle S60 étrenne par ailleurs tout un arsenal technologique, constitué, notamment, du système de freinage automatique « City Safety », qui aide le conducteur à éviter d’éventuelles collisions, et qui est par ailleurs le seul système embarqué de la catégorie à reconnaître les piétons, les cyclistes et les grands animaux.

Un système de pilotage semi-automatique est aussi proposé en option. Celui-ci agit au niveau de la direction, de l’accélération et du freinage sur les routes bien signalisées jusqu’à 130 km/h. Nous pouvons également citer l’alerte trafic en marche arrière avec freinage automatique, toujours disponible en option ou, niveau connectivité, le système multimédia Sensus Connect, 100 % compatible avec Apple CarPlay, Android Auto et la 4G.

Volvo S60 2018 : une berline « sportive » ?

Mais étonnamment, ce n’est pas tant sur les technologies de la nouvelle S60 que Volvo met l’accent. La firme suédoise la présente comme sa « nouvelle berline sportive » . « La nouvelle S60 est l’une des Volvo les plus séduisantes de notre histoire, avance Håkan Samuelsson, Président et CEO de Volvo Cars. C’est une voiture pour amoureux de la conduite qui consolide notre positionnement sur les marchés américain et chinois des berlines et ouvre de nouvelles perspectives de croissance pour Volvo Cars. ».

Cela demandera bien-sûr vérification ! Nous nous contenterons, pour l’instant, de regarder la fiche technique, qui à première vue est effectivement alléchante… et étonnante. Déjà, c’est la seule Volvo actuelle à ne pas proposer de diesel. Ensuite, les blocs essences proposés sont puissants : le 4-cylindres T5 turbocompressé constituera l’entrée de gamme, avec tout de même déjà 245 ch sous le capot. Il officiera aux côté du bloc T6, de 320 ch.

Ce dernier bloc existera aussi en version hybride rechargeable (« Twin Engine », essence et électricité donc) fort d’une puissance cumulée de 340 ch et quatre roues motrices. Le haut de gamme sera représenté par le T8 Twin Engine de  390 ch, également doté d’une transmission intégrale, et le T8 Twin Engine de 415 ch,  propre à la Volvo S60 Polestar Engineered que nous vous annoncions la semaine dernière (en noir sur les photos). La nouvelle S60 est ainsi la première Volvo à étrenner le label Polestar Engineered, alors que Polestar existe en tant que marque, depuis octobre 2017 et la révélation de la Polestar 1.

Volvo S60 2018 : une suédoise aux origines américaines (ou l’inverse ?)

Au-delà de la fiche technique (qui, potentiellement, pourrait évoluer vers le bas quelques semaines/mois après le lancement, pour proposer aussi des motorisations moins puissantes), la nouvelle S60 marque également le coup de par ses origines. En effet, celle-ci sera construite aux États-Unis, dans une toute nouvelle usine à Charleston, en Caroline du sud, exclusivement dédiée à sa fabrication. Il s’agit de la première Volvo à être fabriquée aux USA, signe de la volonté de la marque de renforcer sa présence sur ce marché. D’ailleurs, la nouvelle S60 sera uniquement assemblée aux États-Unis, même pour les exemplaires à destination de la Chine.

Ci-dessus : la Volvo S60 avec le pack extérieur « R-Design » (en rouge) ainsi que des photos depuis l’usine de Charleston (Caroline du sud).

La commercialisation de la voiture interviendra en premier lieu sur le marché US, sans que Volvo n’indique encore de date. Le lancement en France, lui, interviendra au printemps 2019. Avec la nouvelle S60, Volvo a bien-sûr la volonté de faire mieux que les générations précédentes (vendues tout de même à près de 600.000 exemplaires depuis 2000), et de grapiller des parts de marché aux leadeuses Audi A4, BMW Série 3 et Mercedes Classe C.

Ci-dessous, la nouvelle Volvo S60 2018 en vidéos :

Via Volvo, Youtube.