Le Nouvel Automobiliste

Volkswagen : du V6 sous le capot et le Touareg III en test

En ce lundi matin, l’heure est venue de parler moteurs puisque la rumeur enfle quant au retour du V6 chez Volkswagen.
« Retour », le terme est erroné puisque le SUV Touareg et le pick-up Amarok sont déjà disponibles en V6 TDI. Mais mis à part ces deux colosses, aucun autre modèle de la gamme du constructeur allemand n’en dispose depuis quelques temps. Néanmoins les choses vont probablement changer dans les mois à venir : l’Arteon, le nouvel haut-de-gamme de Volkswagen, pourrait profiter d’une telle motorisation si l’on en croit les propos du Dr Elmar-Marius Licharz, responsable des berlines Volkswagen.

La Volkswagen Arteon bientôt en V6 ?

En effet, une Arteon V6 serait actuellement en phase de test. Une telle configuration confirmerait ainsi la volonté de monter en gamme de Volkswagen. Une volonté introduite par l’Arteon justement, mais également par les derniers Tiguan et Passat par exemple, bien plus cossus que leurs prédécesseurs.

Nul doute que ce futur bloc, s’il était amené à être commercialisé, serait moins énergivore que le V6 essence 3.6 L, un temps proposé en Europe (notamment sur la Passat CC, 300 ch) mais qui existe toujours aux Etats-Unis. On parle d’une cylindrée plus contenue (3.0 L ?) et d’un rendement bien meilleur.

On peut par ailleurs imaginer que ce moteur se retrouverait aussi sous le capot du Touareg de troisième génération qui sera, après l’Arteon, la nouvelle Polo et le B-SUV T-Roc, le quatrième modèle Volkswagen à être présenté cette année. De nouveaux spyshots permettent d’identifier le lien de parenté évident entre ce Touareg III (qui viendra en début d’année prochaine remplacer le modèle actuel, au catalogue depuis 2010) et le concept-car T-Prime.

Bien maquillé, le Volkswagen Touareg III effectue discrètement ses tests. Cette nouvelle génération devrait dépasser les 5 mètres de long.

Le nouveau venu sera basé sur la plate-forme MLB, déjà utilisée par l’Audi Q7 ou même le Bentley Bentayga. Du premier, il reprendra sans doute justement le 3.0 V6 TDi de 272 ch. A noter que le Q7 existe également en V6 essence de 333 ch.

Crédits spyshots : motor.es.