Le Nouvel Automobiliste
Nouveau Peugeot 2008 Le Nouvel Automobiliste

Volkswagen Golf Sportsvan R-Line : « l’habit ne fait pas le moine »

Du chrome, des touches de noires et des entrées d’air élargies : la Golf Sportsvan R-Line semble vouloir endosser le rôle de la rebelle dans la gamme du monospace compact. Seulement pour le style ?

Pack AMG chez Mercedes, pack M chez BMW, S-Line chez Audi, et R-Line chez le cousin Volkswagen : ces finitions se proposent de rendre plus agressif le style de votre allemande, moyennant supplément. Une recette qui semble rencontrer son public, si bien qu’aujourd’hui, Volkswagen l’étend à son monospace compact, la Golf Sportsvan.

Volkswagen Golf Sportsvan R-Line

Ainsi, la face avant se dote d’un bouclier aux prises d’air ajourées, encerclées de noir laqué. Le chrome se fait également très présent et, pour achever l’excès de zèle à l’extérieur, la double sortie d’échappement et les logos « R » sont de la partie.
A l’intérieur, l’ambiance se veut également sportive : Volkswagen promet (nous n’avons pas de photos) des inserts en microfibre « San Remo » (vraisemblablement imitation carbone) ou encore des sièges un peu plus enveloppants.

Volkswagen Golf Sportsvan R-Line

Mais alors, « que d’la gueule », la Golf Sportsvan R-Line ? Eh bien, quasiment puisque ce pack, qui sera proposé en option sur les versions Confortline et Carat, sera couplé aux motorisations classiques (1.4 TSI 125, 1.4 TSI 150, 1.6 TDI 110 et 2.0 TDI 150), sans en augmenter les niveaux de puissances. Cependant, il sera possible de rabaisser la garde au sol de 15 millimètres, en choisissant le pack R-Line « Sport ». Niveau jantes, du 17 et du 18 pouces seront au catalogue.

Volkswagen Golf Sportsvan R-Line

Dévoilée au salon de Francfort dans deux semaines, la Golf Sportsvan R-Line sera disponible à la commande dans la foulée. Sachez que sur une Golf berline, le pack R-Line s’échange entre 1950 et 1050 euros selon les versions (Confortline ou Carat).

Source : Volkswagen.