Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Volkswagen annonce son Crafter en sketchs

Volkswagen s’apprête à renouveler de façon imminente son utilitaire de grand volume, le Crafter. Jusqu’ici produit et conçu avec Mercedes, la deuxième génération sera 100 % VW, et frontalement opposée notamment à son ex-cousin à l’Etoile, le Sprinter…


…le Sprinter, mais aussi le Ford Transit 2T, le trio Renault Master / Opel Movano / Nissan NV400, l’autre trio Fiat Ducato / Citroën Jumper / Peugeot Boxer, ou bien encore le confidentiel Hyundai H350, ce dernier n’arborant d’ailleurs pas un design très très éloigné de l’actuel Crafter. Bref, dans ce beau monde de l’utilitaire, Volkswagen n’a pas terrain conquis et dispose d’une forte concurrence.

Cela explique pourquoi, depuis 1996, ce gros VU ait été partagé avec Mercedes, pour mieux étaler les coûts de conception. Mais ce ne sera plus le cas bientôt. Bientôt, c’est le prochain salon de Hanovre, la grand-messe européenne du VU, qui se tiendra au prochain mois de septembre. Le Crafter II, enfant du Crafter I proposé en 2006, lui-même successeur du LT lancé en 1996, quittera toute gémellité avec le Sprinter, et suivra donc la voie du Transporter/Multivan/Caravelle ainsi que du Caddy, eux-aussi entièrement pensés et produits par VW. Ce n’est pas pour autant qu’il n’aura pas un frère : il s’agira du Man TGE, le retour du constructeur de camions allemand dans le monde de l’utilitaire, permis depuis son absorption en 2011 par le groupe de Wolfsburg.

Le design aura pour particularité un excellent coefficient de pénétration dans l’air (0,33) et une appartenance visible sur le Crafter au style actuel des Volkswagen : calandre et phares d’un seul bandeau rectiligne, liserés de diodes dans le graphisme, et à l’arrière léger creusement des portières et présence du logo entre les battants. Rien de bien neuf à attendre, les poncifs du genre sont tenaces : feux très fins pour une meilleure largeur de chargement, capacité à charger plusieurs palettes y compris latéralement par la porte coulissante, et protections en plastique noir tout le long du véhicule.

C’est dans une usine flambant neuve, à Wrzesnia dans l’ouest de la Pologne, que sortiront de chaîne les Crafter et TGE. Calibrée pour 100,000 unités à produire par an, l’usine emploiera 3000 salariés. Située à 50 km de Poznan d’où sortent les Caddy, cette nouvelle usine est aussi l’occasion pour le groupe VW de délocaliser une production jusqu’ici réalisée en Allemagne avec une main d’œuvre plus coûteuse. Et c’est à l’automne prochain que sera proposé le nouveau Crafter. Une VW de plus au style très classique, c’est ce qui fait la force du constructeur allemand.

Via Volkswagen