Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Usine PSA de Vigo : 13 millions de voitures depuis 1958

L’usine PSA de Vigo franchit le cap des 13 millions de véhicules produits depuis sa création en 1958. Le site de production espagnol marque le coup en prenant la pose autour du 13 millionième véhicule produit, un Citroën Grand C4 Picasso BlueHDi 150 ch BVA6 destiné à un client japonais.

Ouverte en 1958, l’usine de Vigo était à l’origine un site de fabrication de Citroën. L’usine a démarré sa production avec la 2CV Fourgonnette AZU, rejointe dès l’année suivante par la Deudeuche (qui y sera même produite en version Sahara en 1966-1967). Le fourgon Type H les rejoint entre 62 et 65 pour une petite production, suivie par l’Ami 6 (puis l’Ami 8) en 1967 et la Dyane en 1968. La Méhari y sera même produite durant 2 ans entre 1969 et 1970. Après quoi, l’usine de Vigo découvre la magie des voitures à suspension hydraulique avec la GS en 1971 et la CX en 1976.

Le rachat de Citroën par Peugeot conduit à l’arrivée des lionnes dès la fin des années 70 avec une production locale de la 504 en 1977, suivie de celle de la 505. Viennent ensuite les Citroën Visa et AX mais surtout, la meilleure voiture du monde, la BX en 1983. Un des grands succès de l’usine, la C15, arrive en 1987 et marque durablement Vigo dans la production d’utilitaires légers (les ludospaces Berlingo/Partner ont largement fait vivre l’usine). Les VP ne sont pas en reste : ZX, Xsara puis Xsara Picasso y seront produits ; tout comme les deux générations de C4 Picasso.

L’usine de Vigo comprend des ateliers d’emboutissage, de ferrage de peinture et de montage avec deux lignes de fabrication. Le site galicien emploie actuellement près de 5700 personnes pour produire les Citroën Berlingo, C-Elysée et C4 Picasso ainsi que les Peugeot 301 et Partner.
L’an prochain sera marqué par l’arrivée du projet K9, remplaçant de Berlingo et Partner, réalisé en partenariat avec Opel ; ce dernier renouvellera ainsi le Combo (actuellement un Fiat Doblo rebadgé).

Vigo avance et même plutôt bien puisqu’entre les deux prmeières images ci dessous, seulement 28 mois se sont écoulés entre mai 2015 et septembre 2017.
Maxime Picat, le patron de Groupe PSA y est même allé ce jour de son tweet de félicitation.

Rendez-vous en 2018, donc, pour ces nouveautés majeures de l’usine espagnole qui fêtera ses 60 ans d’existence.

Via GroupePSA, M.Picat on Twitter.