Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Toyota : Les tarifs de la GT86 restylée dévoilés

Toyota GT86 restylageLa Toyota GT86, cette bouffée d’air frais dans la gamme de la marque japonaise, reçoit un restylage de mi-carrière.  Son prix est à l’image de son facelift : quasi-inchangé.

Sa puissance relativement faible comparée à son châssis ultra-efficace permet entre autres des possibilités de préparation moteur quasi-illimitées. Ce n’est pas sans rappeler une certaine Nissan 200SX et son moteur SR20DET… Pour rappel, la Toyota GT86 et sa jumelle la Subaru BRZ possèdent un moteur Boxer de 2.0 l conçu conjointement avec Subaru développant 200 ch. Le 0 à 100 km/h est expédié en 7,6 secondes pour une Vmax de 230 km/h.

 

Les tarifs de ce petit coupé japonais très apprécié par ses possesseurs, tant en virtuel (Need for Speed) qu’en réel, viennent d’être dévoilés. En effet, il faudra ajouter 1000 euros de plus par rapport à la première mouture, soit 32 390 € en boîte manuelle, ou 33 990 € avec la boîte automatique à 6 rapports.

Un tarif contenu bienvenu au vu de son architecture de véritable coupé, là où ses concurrentes ne sont, pour la plupart, que des compactes raccourcies (Scirocco, Mégane R.S., etc.), tant cette voiture possède une part importante de sympathie chez ses propriétaires. Son rapport qualité-prix est imbattable et s’inspire de Nissan avec sa 370Z, dans une moindre mesure : propulsion, peu de chevaux, peu d’assistances mais beaucoup de plaisir.

A titre de comparaison et à moteurs équivalents, si une Volkswagen Scirocco se place exactement dans la même tranche de prix que la GT86 (32 380 € en TSI 220 BVM6 Sportline), une Renault Mégane R.S., plus puissante et plus radicale, se révèlera plus cher de 3 300 € (35 990 €).
Pour trouver une architecture générale qui se rapproche de la GT86 (200 ch, dès 32 390 €), il faudra aller chercher une Nissan 370Z (331 ch, dès 32 900 €) voire une Porsche 718 Cayman, autrement plus chère (350 ch, dès 53 960 €). Sans concurrence, donc.

Du passage par la case bistouri en résulte un bouclier avant redessiné, des feux avant et arrière à LEDs, de nouvelles jantes, coloris et… c’est tout. A l’intérieur, le volant, plus petit, un système de télémétrie, ainsi qu’une meilleure qualité de finition selon le constructeur japonais, sont au programme.

Enfin au catalogue des options, on note la présence d’un becquet (300 €), d’un GPS Toyota Touch & Go avec cartographie Europe et 3 ans de mise à jour offerts (700 €), d’un radar de stationnement (400 €), d’une nuance Blanc nacré (850 €) et d’une sellerie cuir/alcantara avec sièges chauffants (1 600€).

La Toyota GT86 restylée sera présentée pour la première fois en Europe à l’occasion des 24 Heures du Mans les 18 et 19 juin prochain.

Via Toyota