Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Toyota Hilux : l’icone du pick-up fait peau neuve

Toyota-HiLux-2016-1600-02

50 ans. Une présence dominante sur le marché mondial du pick-up depuis près de 50 ans. Voilà à quoi se résume la portée du pick-up le plus vendu en Europe depuis 1968. Nous sommes aujourd’hui en 2016, et le Toyota Hilux en sera à sa 8ème génération à la fin de l’année.

C’est une histoire digne du téléfilm « Amour, Gloire et Beauté » que conte Toyota avec son indestructible pick-up. A l’origine lancé au Japon en 1968, puis en Europe en 1969, le Toyota Hilux bâtit sa réputation sur sa solidité, sa robustesse, sa simplicité de fabrication, sa capacité à aller partout, même à des endroits insoupçonnés et son endurance. Il n’est pas rare de croiser des pick-ups Toyota aux 4 coins du monde, parfois vétustes, à des kilométrages hallucinants, et pourtant en pleine santé mécanique. C’est donc sur ces bases-ci que la marque japonaise compte prolonger l’histoire en renouvelant pour la 8ème fois l’un des véhicules les plus emblématiques de son histoire.

Toyota-HiLux-2016-1600-55

Disponible en Châssis Cabine, Simple Cabine, Xtra Cabine (cabine approfondie à quatre places) et Double Cabine à cinq places, le 8ème opus du Hilux propose un large éventail de carrosseries différentes. Toyota a notamment travaillé sur un nouveau châssis échelle plus résistant, une structure de benne renforcée, sa transmission pour de meilleures aptitudes au tout-terrain et une capacité de traction supérieure à la précédente génération. Rappelons qu’elle datait de 2004, et que cacher cela avec 4 (!) restylages ne masquent au final pas vraiment l’age mécanique du véhicule.

En termes de design, le Toyota Hilux adopte une toute nouvelle face avant, plus plongeante et agressive que la précédente génération, dont elle avait été pointée du doigt pour son inexpressivité. Les feux avant Xénon sont agrandis dans le prolongement de la grande calandre chromée, et le pare-chocs possède un aspect plus robuste que son précedesseur. Le profil change avec des passages de roues plus marqués dus à un débattement augmenté de 20%. Enfin, à l’arrière, peu de changements notables, si ce n’est des feux à diodes plus étirés sur les ailes. Toyota a notamment voulu conserver le même seuil de chargement, apprécié pour son positionnement plutôt bas.

A l’intérieur, le tableau de bord a été entièrement redessiné. Inspiré notamment de la dernière Yaris dans ses formes, Toyota annonce une qualité perçue en hausse par rapport au précédent modèle.

Côté équipements de confort, la dotation est naturellement en hausse, puisque Toyota prévoit nombre d’équipements vus sur des modèles plus contemporains tels que la climatisation bi-zone, les sièges électriques, en cuir, et chauffants, ou encore un écran d’infodivertissement tactile 7″ intégré à la console centrale pouvant intégrer le système de navigation de Toyota « Touch & Go ». La marque japonaise prévoit en outre la possibilité d’obtenir le pack « Toyota Safety Sense » comprenant un système de sécurité précollision avec détection des piétons, l’alerte de franchissement de ligne et la Reconnaissance des panneaux de signalisation.

Sous le capot, on retrouve un nouveau moteur D-4D 2.4 développant 150 ch. Fidèle à une transmission 4×4 avec deux différentiels, dont un pont autobloquant et une boite de transfert permettant de sélectionner une gamme courte ou une gamme longue, la boite de vitesses peut être manuelle à 6 rapports ou automatique à 6 rapports en option. La consommation annoncée de ce bloc est de 7 L/100 km et rejette 185 g/km de CO2 rejetté dans l’atmosphère.

Enfin, les capacités de franchissement du véhicule restent toujours perchés à de hauts standards avec des angles maximum d’attaque et de sortie de respectivement 31 et 26°. Le débattement des roues, agrandi de 20%, permet de passer des chemins encore plus escarpés sans risque ou presque, tandis que la boite de transfert permet de d’emmener le véhicule jusqu’à 3,5t dans la benne aux roues arrière, contre 2,5t sur le précédent opus.

Toyota-HiLux-2016-1600-7b

Le prix d’attaque du Toyota Hilux 8ème génération commence à 23 160 € en 2WD Chassis Cabine, et s’envole jusqu’à 42 000 € en 4WD Double Cabine en finition Lounge BVA6.

Tarifs complets du Toyota Hilux 2017
Tarifs complets du Toyota Hilux 2017

Pour rappel, à ce jour, le Toyota Hilux a été fabriqué à 18 millions d’exemplaires depuis sa création, dont quelque 34 000 Hilux en 2015 en Europe, soit une part de marché de 23,1 % qui le classe en tête des pick-up sur le Vieux Continent. Même s’il s’agit d’un segment de niche, ses immatriculations ont progressé de 40% depuis 2009 au sein de l’Hexagone.

Via Toyota