Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Toyota : 3 millions de Yaris produites en France

Des Yaris comme s’il en pleuvait ! C’est un peu ce que nous annonce, pas peu fier, le japonnais Toyota puisqu’il vient de fêter le 3 millionième exemplaire produit dans son usine française d’Onnaing près de Valenciennes dans le Nord.

Toyota Yaris Valenciennes 3 millions 002Bi-colore et Hybride

Et si c’est une bonne nouvelle pour Toyota c’est également une bonne nouvelle pour le site nordiste. Il fait en effet montre par ce biais de sa très bonne santé économique. Ce chiffre de 3 000 000 de Yaris n’est évidemment pas basé uniquement sur la production de la dernière génération de la petite citadine nipponne mais sur le total des véhicules assemblés depuis l’ouverture de l’usine. C’était il y a 15 ans déjà, le 31 janvier 2001. A l’époque, seuls quelques 2000 salariés travaillaient à Onnaing, ils sont désormais 3800 soit un quasi doublement des effectifs.

La petite Yaris qui porte le numéro 3 000 000 est par ailleurs tout un symbole pour Toyota puisque si c’est un modèle bi-colore noir et blanc (ça ça n’a rien de symbolique) c’est surtout un modèle hybride (ça ça l’est déjà plus), un mode de traction qui est devenu une sorte de signature du japonais. Le hasard fait vraiment bien les choses des fois. Même s’il faut aussi dire qu’en l’occurrence il est bien aidé par les statistiques puisque si le site produit un peu plus de 1000 Yaris par jour, plus d’une sur trois est désormais une hybride. Un chiffre en constante progression en particulier grâce au marché français qui absorbe à lui seul 25 % de la production de Yaris hybrides de Valenciennes.
Toyota Yaris Valenciennes 3 millions 001

Made in France

Le côté « made in France » est l’un des autres points forts de la Yaris et de l’usine nordiste. Toyota ne s’y est pas trompé et son service marketing a largement axé sa communication sur le caractère bleu-blanc-rouge de sa citadine, tout du moins en ce qui concerne sa commercialisation dans l’hexagone. Elle est du coup labellisée « origine France garantie » pour la quatrième année consécutive. Un label dont au final peu de véhicules de marques françaises peuvent s’enorgueillir alors même que c’est devenu un argument de vente réel, voire l’un des principaux critères d’achat, le 3e selon Toyota.

On précisera tout de même que la France n’est pas l’unique destinataire des productions de cette usine d’Onnaing. La petite Toyota qui y est fabriquée part ensuite à destination de 42 pays différents, essentiellement en Europe bien entendu mais également en Amérique du Nord.

Via Toyota