Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

TMS 2015 : Mercedes Benz dévoile sa Vision tokyoïte du futur automobile (galerie, vidéo)

Mercedes a entamé dernièrement un rajeunissement de sa gamme et cela se voit dans les dessins nettement plus dynamiques et dans le succès de la Classe A. Fort de cette dynamique, le constructeur nous propose avec son conte baptisé «Vision Tokyo» sa perception de l’avenir automobile.

Le dessin futuriste et monolithique de ce véhicule s’allie à un intérieur doté pour sa part d’une ambiance «lounge» ou cosy et luxueuse. L’ensemble préfigure la recherche d’une possible transformation d’une classique berline cinq places qui pourrait évoluer vers un salon mobile ou un fameux « déplaçoir » frappé de l’étoile du constructeur de Stuttgart.
Depuis quelques décennies, nous avions un salon et/ou un canapé Cinna ou Roset, bientôt ce sera un Mercedes Benz…

Et cette idée de prolonger l’habitat se retrouve dans les possibilités de connexion offertes l’intérieur. En effet, les jeunes en âge de conduire sont nés avec les ordinateurs et internet leur semble avoir toujours existé. Aussi le véhicule n’est pour eux plus uniquement un moyen de transport (et de liberté ou de plaisir ?), c’est un « compagnon » chargé de la mobilité et capable de rester connecter avec le monde.

C’est ainsi que le véhicule mis au point par Mercedes Benz va apprendre des personnes qui l’occupent pour s’adapter à leurs préférences lors de chaque voyage, et ce grâce aux technologies « Deep Machine Learning » et « Predictive Engine ».

Son gabarit de monospace aux dimensions respectables (4,80 m de long, 2,10 m de large pour 1,60 m de haut) et posé sur des grandes jantes de 26 pouces est bien caché par la peinture monochrome baptisée «Alubeam» dont bénéficient aussi les vitres qui n’en sont pas moins des écrans.

L’espace alloué à l’intérieur convient pour 5 personnes, qui malgré les vitres peintes leur allouant espace privatisé (et asocial ?), auront si  on en croit Mercedes Benz suffisamment de lumière pour voyager comme dans une voiture à l’ancienne. Oui vous vous souvenez celles qui avaient des vitres transparentes en verre feuilleté ! Les passagers accéderont au salon Mercedes Benz par une unique porte latérale s’ouvrant vers le haut (un lointain héritage de la 300 SL Gullwing diront certains, mais faut pas pousser non plus).

On trouvera cette singularité pas forcément pratique, mais elle se veut très symbolique de l’idée d’accueil et de prolongement de son «chez-soi» que veut donner le constructeur allemand pour son concept car futuriste.
A l’intérieur, une fois installés sur le canapé moelleux (et dépourvu de ceintures de sécurité), car c’est bien de ça qu’il s’agit, les passagers pourront s’en donner à coeur joie, se relaxer, se connecter avec des milliers d’amis pendant que le véhicule se déplacera en mode autonome sur les larges avenues ou autoroutes des mégalopoles de la planète.

Sachez qu’en cas de nécessité ultime, le Vison Tokyo peut être piloté manuellement, un siège se déplaçant vers l’avant et le volant apparaissant de ce que l’on considérera comme une planche de bord pour permettre la reprise du contrôle du véhicule en cas de danger extrême ou non géré par l’électronique embarquée.

Pour se mouvoir, le concept car Vision Tokyo dispose d’une motorisation hybride qui associe des batteries à une pile à combustible. Mercedes benz nous apprend que les batteries peuvent aussi être chargées aussi bien via une prise que par induction. L’autonomie annoncée est de 980 km, décomposée en 190 km en mode Full Electric et 790 km avec la pile.

Pour découvrir la vidéo officielle, c’est par là :

https://www.youtube.com/watch?v=jf4Azr8b5kQ

Nous voila en présence d’un concept qui ne préfigure pas que l’avenir mécanique, mais aussi celui de nos mouvements, avec plus de liberté à bord et plus nécessairement le besoin de rester derrière le volant. Si je reste un fervent amateur du plaisir de conduire, je n’en suis pas moins curieux de découvrir toutes ces nouvelles possibilités.

Via Mercedes Benz, Youtube.