Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Suzuki Swift 2017 : ça se précise

La future Suzuki Swift est en phase finale de développement, comme le montrent ces nouveaux spyshots pris dans nos contrées européennes.

La citadine japonaise représente un modèle clé pour l’activité de la marque en Occident, au-delà de sa grande-sœur baroudeuse, la Vitara. En effet, celle que le constructeur nippon s’apprête à se renouveler est l’une de ses meilleures ventes. Après 6 ans d’existence et un facelift en 2013, la Swift Mk3 va tirer sa révérence pour de bon et faire place à la quatrième génération.

Ces clichés du prototype, pris sur les routes allemandes, montrent que le véhicule correspond aux illustrations ,photoshop et spyshots qui ont fuité ces derniers mois, comme en témoigne la forme de la face avant, ou encore le décroché de la lunette arrière.

Fait intéressant : la préparation d’une version à très faible consommation, à la manière d’une Volkswagen Polo Bluemotion. Elle présentera notamment la technologie hybride SHVS. Sous ce nom barbare se cache une innovation mécanique permettant au moteur d’apporter de la puissance supplémentaire à l’accélération tout en rechargeant les batteries au freinage. On n’oubliera pas la présence du moteur Boosterjet qui fut une agréable surprise sous le capot de la nouvelle Baleno, essayée par Maurice.

Pour rappel, la Swift III est sur une base stylistique datant de 2004, et s’est vendue depuis 2010 à plus de 4 millions d’exemplaires dans le monde (merci l’Inde). Sa clientèle, essentiellement féminine, et une présence sportive intéressante depuis la sortie de la Swift Sport, considérée comme la dernière « GTI moderne ». Sur les 4 millions de modèles écoulés, c’est l’Inde qui représente la plus grosse partie des ventes avec 45%. Viennent ensuite l’Europe (23%) et le Japon (13%). En effet, l’implantation de Suzuki en Inde en partenariat avec Maruti, le constructeur local a permis de vendre des Swift en surfant sur le succès de la Maruti 800, une petite citadine datant de … 1983 !

Cette clientèle européenne féminine ayant fait le bonheur de la marque au même titre qu’une Fiat 500, une Mini Cooper ou une DS 3, la marque japonaise n’a donc pas le droit à l’erreur.

La petite Swift rejoint le nombre déjà conséquent de nouveautés et autres premières mondiales qui se préparent activement pour le Mondial de l’Automobile parisien, prévu en octobre

Crédits Photos : Motor1