Le Nouvel Automobiliste

Suzuki Jimny 2018 : enfin, la relève !

(Presque) 20 ans et toujours aussi mignonne : la troisième génération du petit 4×4 de Suzuki, le Jimny, est au catalogue depuis… 1998. Une éternité. Mais la relève approche, à en croire les images qui suivent.

Il y a des véhicules comme ça, qui restent au catalogue d’un constructeur longtemps, très longtemps, sans vraiment évoluer. Chez Mercedes par exemple, il y a le Classe G, disponible depuis 1979. Chez Suzuki, il y a le Jimny actuel : même s’il n’a « que » dix-neuf ans (et toutes ses dents), il est toujours là. Bien-sûr, il a eu droit à quelques évolutions, techniques et technologiques pour être à la page. Mais point de nouvelle génération pour autant.

Le Suzuki Jimny, tel que proposé au catalogue Suzuki aujourd’hui.

Le Jimny actuel compte quatre restylages, dont un dernier en 2014. Arnaud l’a d’ailleurs essayé et s’est laissé séduire par le charme rustique de ce petit 4×4. 3,65 m, 3 portes, une roue de secours sur le hayon : un genre comme on en fait plus. Et pourtant, Suzuki semble vouloir réitérer, comme en atteste les images qui suivent, que l’on doit à nos confrères espagnols de Motor.es.

Plus costaud, le Suzuki Jimny 2018

La recette semble rester la même. Premièrement, le Suzuki Jimny 2018 garde ses 3 portes. Deuxièmement, il conserve sa garde au sol (vraiment) surélevée, ce qui devrait permettre comme aujourd’hui de belles aptitudes en tout-terrain. Mieux, le Jimny 2018 accentue encore son look de 4×4. A première vue, il fait penser à un Mercedes Classe G. En se remémorant bien, il évoque surtout la toute première génération de Jimny, celle de 1970. La forme du vitrage latéral, par exemple, est un indicateur, tout comme les phares ronds et les passages de roues à méplats. Les feux juchés dans le pare-choc arrière renvoient aux Jimny I et II. C’est encore plus brut de décoffrage que le Jimny actuel !

En gris clair, le nouveau Suzuki Jimny. En vert, le tout premier Suzuki Jimny Mk1  (LS10/SJ20)1970.

A l’intérieur, c’est toujours rustique. Les plastiques moussés ne semblent point avoir leur place ici… et ce n’est pas grave ! Tout juste le Jimny 2018 consent à intégrer un écran tactile, et une ergonomie revue.

 

Pour être dans le coup, le nouveau venu offrira des possibilités de personnalisation, notamment du capot.

Quoi qu’il en soit, le nippon semble bien plus grand et costaud d’aspect qu’aujourd’hui. Il est fort probable qu’il troque au passage son vieux bloc essence 4 cylindres 1.3 VVT de 86 ch contre le L3 1.0 L turbo à injection directe Booster fort de 102 ch et/ou le L4 1.2 L Dualjet de 90 ch de la Swift.

Suzuki Jimny 2018Visiblement, le Suzuki Jimny 2018 sera personnalisable.

Bientôt présenté ?

Les images que nous vous proposons ici sont bien-sûr des fuites. Il semblerait néanmoins, d’après les spyshots ci-dessous, que le nouveau Jimny entre dans sa phase finale de développement. Peut-être peut-on s’attendre à la présentation d’un concept-car annonciateur au salon de Tokyo (octobre), avant la commercialisation du modèle de série, qui pourrait intervenir fin 2018. Comme on dit : « wait and see » !

Le Suzuki Jimny 2018 roule camouflé.

Crédits illustrations : Motor.es
Crédits spyshots : autoevolution.com