Le Nouvel Automobiliste
e-Boxer

Subaru e-Boxer : l’hybridation est de retour chez Sub’

Subaru e-Boxer : l’hybridation est de retour chez Sub’

Quelques années après avoir tenté l’expérience avec la Subaru XV PZEV, version hybride de la XV, la branche automobile de Fuji Heavy Industries revient à Genève pour présenter son tout nouveau système, baptisé e-Boxer. Comme son nom l’indique, la tradition des moteurs à plats est conservée, assistée par la fée électricité.

Le moteur est à plat, pas la batterie

Après avoir dévoilé la toute nouvelle Legacy au salon de Chicago, Subaru lève donc le voile sur la future hybridation qui débarquera en Europe au moment du salon de Genève. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Subaru n’est pas très dissert sur ce nouveau moteur e-Boxer.

Mais voilà, heureusement pour cette prose, le constructeur nippon a d’ores et déjà lancé depuis quelques semaines une Subaru XV e-Boxer… au Japon ! Et un petit coup d’œil à la fiche technique nous en apprend un peu plus : ce fameux e-Boxer n’est autre que le 4 cylindres à plat de 145 ch et 188 Nm de couple, associé à un petit bloc électrique développant 14 ch et 65 Nm de couple (soit 160 ch et 250 Nm de couple en combiné). Bien entendu, la transmission intégrale et la boîte Lineartronic (CVT) sont de mise.

On a donc plutôt affaire à une sorte de version mild hybrid qu’à une hybride pure comme on en trouve chez Toyota, néanmoins, cela devrait permettre à Subaru de s’affranchir du douloureux malus qui plombe sérieusement les volumes de vente dans l’Hexagone… d’autant plus qu’il n’y a désormais plus de motorisation Boxer Diesel depuis le passage à la norme de dépollution Euro 6c (Subaru n’avait pas estimé rentable de moderniser son bloc pour un marché aussi restreint).

Cap maintenant sur les hybrides rechargeables qui sembleraient être la future voie de Subaru pour le marché américain.

Via Car Magazine et Subaru.