Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Spa 6 Hours Classic 2015 : Ambiance so British ! (galeries)

Grand classique du calendrier des évènements sportifs tous les ans, nous nous sommes rendus aux 6 Heures de Spa Classic au mois de septembre dernier. Ambiance…

Vendredi 18 Septembre 2015, 18h00, le téléphone sonne. Un ami, déjà présent dans les paddocks de Spa Francorchamps, réussit à me convaincre de venir dans les Ardennes Belges le lendemain matin. Couvrir un évènement sur circuit en ayant tous les accès est évidemment plaisant, au détail près que l’on court toute la journée et que le plaisir pur de profiter de l’instant est parfois remplacé par une certaine sorte de pression. Cette fois, c’est donc en touriste que je me rends à Spa, mais en touriste matinal tout de même !  04h30, il est temps de prendre la route, route vers l’inconnu puisque je n’ai jamais suivi cet évènement.

Un peu plus de deux-cents kilomètres plus tard, me voilà dans les paddocks, il n’est même pas 7h00 du matin ! La veille avait lieu la course de six heures, qui s’est finie tard dans la nuit. Pas d’agitation donc de bon matin, et c’est très bien comme ça ! La rosée recouvre les quelques voitures qui dorment dehors, créant une belle ambiance. Quelques boxs commencent à ouvrir, j’en profite donc pour me faufiler et pour profiter de cette géniale atmosphère matinale d’après-course.6hspaClassic (17)

Ici, tout est passion. Et qui dit passion, dit Britons ! Ahhhh, les anglais… Ces gens ont le dont de me donner le sourire tant ils débordent de passion automobile. Si un jour le marché automobile devient totalement fade, c’est bien chez eux qu’il faudra se réfugier ! J’ai beau aimer l’accent belge, je crois que rien ne vaut un groupe de mécaniciens anglais qui prennent le petit déjeuner autour de leur Lola T70 en discutant de la course de la veille avec des sourires de gosses. Quel plaisir !6hspaClassic (32)

Le plateau, parlons-en ! Alors que tous les paddocks s’ouvrent progressivement je découvre ce qui m’attend en cette belle journée : Porsche 935, 911 2.7, 2.8 et 3.0 RS(R), Lotus Elan et 1-11, Ferrari Daytona et 250 GT SWB, AC Cobra et Cobra Daytona (répliques), Ford GT 40, Lola T70, Jaguar Type E, Ford Mustang…. J’en passe et des meilleures… Quelle folie ! Ajoutez à cela un plateau de Formules Junior et de Formule 1 d’époque, et bienvenue au paradis ! Se retrouver seul avec ces bêtes de course de bon matin, sans un bruit, juste l’odeur de la gomme et de l’essence, est un moment vraiment particulier. Alors bien sûr, c’est le rêve pour les photos, mais c’est aussi le bon moment pour poser l’appareil et simplement observer, profiter de ces merveilles avec les yeux !6hspaClassic (5)6hspaClassic (15)6hspaClassic (9)6hspaClassic (41)Mais ce que j’adore le plus dans ce genre d’évènements, c’est cet espèce de grand bazar et ces détails qui créent toute l’ambiance old-school qui nous plaît tant ! Les pièces démontées de la veille sont restées là, les outils aussi, les carrosseries sont à nu, tout est visible, on est loin de l’ambiance chirurgicale des courses d’aujourd’hui, et que c’est bon !

6hspaClassic (2)6hspaClassic (3)6hspaClassic (4)6hspaClassic (6)6hspaClassic (12)6hspaClassic (28)6hspaClassic (43)Enfin, tout le monde commence à arriver sur le circuit : les pilotes encore engourdis de la veille mais d’humeur joviale, les spectateurs et leurs yeux ébahis, les commissaires et leur sérieux, et bien sûr tous les mécaniciens qui sont les acteurs numéro 1 et sans qui tout ça n’existerait pas. Le soleil lui aussi est de la partie, et il est grand temps d’aller faire trembler les murs ! Les V12, V8, Flat 6 démarrent…. frisson instantané ! 6hspaClassic (37)6hspaClassic (38)6hspaClassic (31)6hspaClassic (40)La suite, c’est une journée entière de plaisir, de rencontres avec des gens tous plus passionnés les uns que les autres, d’arsouilles en piste, de travers, de fuites d’huile…. Un mélange d’émotions hors du commun, un retour dans le temps qui vous ramènent aux fondements du sport automobile. C’est aussi un grand partage avec le public, dont j’étais membre cette fois : les accès sont très larges, nous sommes conviés à cette grande fête et non parqués dans les tribunes. Vous ne verrez pas de photos en piste cette fois, j’ai préféré profiter de l’atmosphère si particulière qui règne dans les paddocks, mais ce sera pour l’année prochaine ! J’espère vous avoir donné l’envie de vous rendre sur cet évènement où seuls le partage et la passion ont une importance !

A très vite pour une prochaine sortie circuit !

Crédits Récit et Photos : Nicolas Verneret pour www.theautomobilist.fr