Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Santa Sleigh Renault Sport : Le véhicule officiel du Père Noël qui va vite

On a l’esprit un peu plaisantin en cette fin d’année chez Renault Sport puisque le teaser apparu hier sur la toile et annonçant une surprise de taille pour aujourd’hui a été dévoilé ce soir. Et pour une surprise, le Santa Sleigh R.S. en est une…

Le Père Noël lâche les rennes…

Il n’en a en effet plus besoin avec le nouvel engin que vient de lui concocter Renault Sport. Ce traineau de compétition est propulsé par des tuyères et se passe donc d’un attelage certes mignon et authentique mais surtout lent et vraiment has been. Les animaux c’est sympa mais franchement entre les poils sur la tenue et les crottes un peu partout c’est pas franchement classe.

Le Père Noël moderne lui se passe de ces bestioles inutiles et adopte un traineau au design résolument dans l’air du temps (sauf qu’on ne sait pas exactement lequel). À commencer par le traitement stylistique. Formes pures, très profilées, bulle aérodynamique protégeant le pilote, sa coiffe et sa barbe, spoiler monstrueux pour être certain de conserver sa tenue de… euh… vol… et livrée bi-colore noire/dorée (une coupe franche mais verticale quoi) aux couleurs de Renault Sport parce que le rouge c’est voyant et que c’est déjà pris par Coca-Cola.La face avant reprend le traitement du concept car TréZor et l’on retrouve par ailleurs d’autres éléments inspirés du bébé de LVDA comme les ouïes d’aération hexagonales mobiles sur le capot ou la forme globale racée et large. Et pour terminer et affirmer encore plus le côté radical de l’ensemble, un petit logo R.S. sur les patins en fibre de carbone vient terminer le tout.

… et ne risque plus de se retrouver à la t(renne)

Parce que vu les performances annoncées on lui pardonnera encore plus difficilement le moindre retard. Notre Santa Sleigh R.S. affiche en effet un 0 à 100 km/h abattu en 0,001 s ! Les Chiron, Koenigsegg et autres Aria FXE peuvent aller direct se rhabiller ou jouer dans leur petit bac à sable pour trottinette. Là on est dans de la performance ultime, de la vraie, pas de l’esbroufe.

Bon on ne sait pas trop comment les cadeaux vont rester à leur place ni même d’ailleurs comment le Père Noël fait pour s’installer dans son traineau de la mort qui tue, on ne sait pas non plus à quoi ça carbure mais on se doute quand même que Santa Claus aura du mal à obtenir sa vignette Crit’air et qu’il y a toutes les chances pour qu’il ait droit au malus de 10 000 euros. Mais en tout cas ça lui file un sacré coup de jeune au p’tit vieux à la tenue rouge et à la barbe blanche. À tous les coups il s’était écrit une lettre à lui-même pour recevoir ce cadeau cette année.Impossible de savoir exactement si les équipes de Renault Sport n’auraient pas un peu abusé du vin chaud, si elles ont confondu calendrier de l’avent et poisson d’avril ou si le partenariat du losange avec Star Wars a fait passer le groupe du côté obscur mais en tout cas on rigole bien chez les jaune et noir. Reste plus qu’à espérer que la F1 2018 adopte les performances de ce Santa Sleigh R.S., sinon ça rigolera moins…

Via Facebook Renault Sport