Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Rolls Royce Wraith et Dawn Porto Cervo : Bespoke a encore frappé

Rolls-Royce continue sur la lancée de ses précédentes éditions spéciales réalisées par Bespoke en présentant deux exemplaires de la Wraith et de la Dawn.

Après la Phantom Drophead Coupé orange citrouille, et surtout, la triplette de Dawn présentée la semaine dernière, Rolls-Royce continue sur sa lancée en présentant deux exemplaires de la Wraith et de la Dawn en édition spéciale. L’occasion est spéciale pour la marque anglaise, puisqu’elle a réalisé un showroom provisoire à Porto Cervo, sur la Costa Smeralda en Sardaigne, à l’occasion du Rolls-Royce Summer Tour, destiné à se rapprocher de sa riche clientèle pendant tout l’été.

Nommés « Porto Cervo » en l’honneur du lieu où elles ont été dévoilées, les deux véhicules se présentent sous deux livrées différentes : un vert émeraude a été choisi pour la Dawn, tandis que la Wraith est grise. Commençons par la plus remarquable des deux britanniques.

La Dawn se présente sous une somptueuse nuance verte émeraude aux reflets bleus turquoise qui recouvre l’intégralité de la carrosserie, capot compris, et les rappels des jantes en leur centre. Le couvre-capote reste fait de teck, bois aussi présent sur les plus beaux yachts du monde.

A l’intérieur, le vert de la carrosserie se retrouve associé à du cuir blanc d’autruche. Le teck du couvre-capote est présent sur les contre-portes et la planche de bord. Mais le détail qui frappe dans cet habitacle se trouve en son centre : une étoile faite d’émeraude, de nacres et d’or blanc.

Devant une Dawn aussi majestueuse, la Wraith paraît un peu plus timide sous ce gris. Des jantes à 5 branches grises à rappel noir de 19 pouces se chargent de maintenir la belle sur la route, et c’est … à peu près tout. Pour l’extérieur, du moins. Car l’intérieur est beaucoup plus osé.

Sous une atmosphère colorimétrique composée de bleu, violet, gris et noir, on remarque de suite les sièges tendus de cuir d’autruche violet ou encore le bois d’ébène de Macassar qui orne là aussi le tableau de bord et les contre-portes.

Rolls-Royce gardera ces deux exemplaires uniques au monde bien au chaud, mais ne manqueront pas d’inspirer les plus fortunés pour leurs prochaines acquisitions chez la marque britannique. So british !

Via Rolls-Royce