Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Rencontre surprise avec l’Aston Martin DB10 de James Bond ! (photos)

Au détour de notre week-end au Nürburgring la semaine dernière pour l’ouverture de la saison de VLN, nous avons eu le plaisir de tomber nez à nez avec la rarissime Aston Martin DB10, créée exclusivement pour le dernier James Bond : Spectre.

Il y a des matins comme ça, des matins où vous êtes bien inspiré. « Tiens, je vais aller faire un petit tour chez Aston Martin avant d’aller au circuit, juste pour voir ». Arrivé sur les lieux du crime, la concession (qui fait aussi office de centre de test pour la marque) semble bien déserte. Je vois la DB10 à travers la vitre en me disant que si seulement j’étais venu le samedi, j’aurais pu la voir de plus près et faire quelques photos. Oui, mais comme j’ai de la chance, c’est à ce moment que débarque une splendide Aston Martin Vanquish, dont le conducteur va gracieusement nous ouvrir les portes du paradis ! Merci seigneur !

Petit rappel des faits, l’Aston Martin DB10 c’est ça :

https://www.youtube.com/watch?v=OkS9aPCBtaQ

Construite à dix exemplaires uniquement pour les besoins du film, toutes les autos ont été détruites pendant le tournage… ou presque ! Si nos informations sont bonnes, il en reste aujourd’hui deux exemplaires : celui que nous avons vu, qui fait pour l’instant le tour du monde (elle est censée être à Moscou prochainement) et qui est destinée au Musée Aston Martin, et un second exemplaire, vendu aux enchères à 3.14 millions d’euros en février dernier, mais qui ne roulera jamais sur route !

Peu de détails techniques ont été révélés sur cette auto, si ce n’est qu’elle est basée sur le châssis légèrement modifié de la V8 Vantage, dont elle tire également son moteur V8 4.7L et sa transmission manuelle à six vitesses.

C’est donc avec des yeux d’enfant que j’ai admiré cette rareté que je ne reverrai peut-être jamais, et j’ai été agréablement surpris par son design : l’auto est très ramassée, fait presque petite à côté d’une V8 Vantage, mais est bigrement élégante ! Je n’étais pas un grand fan de la face avant à travers les écrans, mais c’est bien plus joli en vrai, avec ces feux qui lui donnent un côté « requin » assez intimidant. J’adorais déjà l’arrière, et voir l’auto de plus près n’a fait que confirmer ce que j’en pensais : magnifique, celui-ci est même bien plus réussi que celui de la DB11 à mon sens ! Enfin, je n’avais pas vraiment pris la mesure de cela avant, mais le profil et le trois quarts arrière rappellent très largement les lignes de la divine 1-77, et là c’est le coup de coeur assuré ! Et que dire de l’intérieur, si ce n’est qu’il est à la hauteur des attentes : sportif, classe, et avec la petite touche de gadgets qu’on attend d’une James Bond Car !

Vous l’aurez compris, je suis resté métamorphosé devant cette incroyable machine qu’est l’Aston Martin DB10, qui mélange la passion, la sportivité, la traditionnelle classe à l’anglaise et le mythe d’une auto de cinéma.

J’aimerais remercier chaleureusement Markus Koll pour le temps qu’il nous a accordé, pour sa gentillesse et pour nous avoir permis d’approcher la DB10 jusque dans son habitacle !

Sans plus attendre, voici quelques images de la bête :

Aston Martin DB10 (10)Aston Martin DB10 (14)Aston Martin DB10 (7)Aston Martin DB10 (11)Aston Martin DB10 (12)Aston Martin DB10 (13)Aston Martin DB10 (8)Aston Martin DB10 (15)Aston Martin DB10 (4)Aston Martin DB10 (1)Aston Martin DB10 (9)Aston Martin DB10 (16)Aston Martin DB10 (5)Aston Martin DB10 (3)Aston Martin DB10 (2)Aston Martin DB10 (6)

Crédits Récit et Photos : Nicolas Verneret pour www.theautomobilist.fr