Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Renault Espace V : maintenant disponible en Chine

Nous vous parlions récemment des ambitions de Renault dans l’Empire du Milieu à horizon 2022. Première pierre de cette stratégie, l’élargissement de la gamme avec le lancement de l’Espace V, lancé officiellement le 9 novembre prochain. Un modèle porte étendard de la marque au Losange, comme en Europe, et qui fait l’objet d’une configuration intérieure légèrement spécifique. 

Le Renault Espace lancé en Chine en TCe 225

Disponible à la commande à partir du 9 novembre prochain, l’Espace V est proposé en Chine avec le tout-dernier bloc moteur de la gamme européenne, l’essence TCe 225 avec boîte EDC7. Ce bloc, version « dégonflée » du M5Mt qui équipe l’Alpine A110, a d’ores et déjà été testé (et apprécié!) lors de notre essai. La sonorité et la vivacité de ce moteur n’ont d’égales que le bel appétit de ce moteur, lorsqu’il est cravaché. Mais qu’importe, cela fait du bien que d’avoir un moteur « image » qui est aussi, d’ailleurs, est la seule offre essence de ce modèle.

Ici présenté en version Initiale Paris, l’Espace est dans son degré de finition le plus haut. Tout y est donc, que ce soit en qualité perçue (cuir Nappa avec dégradé de couleur pour les sièges chauffants en rangs 1 et 2, massants en rang 1 seulement) ou en électronique (park assist, surveillance des angles morts, écran TFT 8,7 pouces). Notez la présence conservée des sièges en rang 3.

Quelques petites originalités

Il fallait bien que cet Espace ait ses spécificités pour le marché chinois. D’abord, regardez le bouclier : les deux sorties d’échappement chromées de part et d’autre du parc-choc sont inédites. Ensuite, passez à l’intérieur, et voyez le rang 2 : jusqu’à présent, les 3 sièges étaient de taille équivalente. Sur cette version « spec Chine », le siège central est rapetissé pour laisser place à deux inédits fauteuils latéraux de grande taille.

Reste la teinte, un beau bleu sombre, plus sombre que le Bleu Cosmos de la Talisman, et qui interroge. En effet, il n’y a pas de bleu nuit dans la gamme Espace en Europe, et le seul Espace V de teinte équivalente circulant aujourd’hui est celui… du Premier Ministre Edouard Philippe. Oui, vous vous souvenez, le « fameux » Espace commandé sous la présidence Hollande avec une teinte d’origine Volkswagen !

Un Espace importé depuis la France

Originalité de ce lancement, l’Espace V n’est pas produit localement dans l’usine Renault Dongfeng de Wuhan. Il sort des lignes de Douai en France, et est donc taxé comme produit d’importation. Sa diffusion risque donc d’être très modeste, à l’image de celle des Espace II et III de Matra qui furent, eux-aussi, proposés en Chine. C’était à l’époque de la première co-entreprise de Renault en Chine, avec Sanjiang, et l’Espace II y avait d’ailleurs été rebaptisé Renault Univers.

Via Auto Home