Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Renault Clio R.S. 16 : Une production en petite série est-elle imminente ?

Selon les dires de Patrice Ratti, Directeur de Renault Sport Cars, le concept anniversaire Clio R.S. 16 serait sur le point d’être produit en petite série, sous conditions.

Pour bien comprendre le contexte, il faut revenir quelques mois en arrière. Renault présentait au Grand Prix de Monaco un showcar pour le moins enthousiasmant pour les amateurs de bombinettes sportives, la Clio R.S. 16, véritable clin d’œil symbolisant les 40 ans de Renault Sport. Cette entité, qui a commencé comme une simple fusion des activités entre Alpine et Gordini, gère désormais la production de modèles sportifs dans la gamme Renault, mais aussi les participations du Losange dans le sport automobile, y compris en Formule 1 depuis son retour cette saison.

Le succès a été tel auprès du public que lors d’un entretien, Patrice Ratti, Directeur général de la division des véhicules de tourisme de Renault Sport, s’est exprimé, non sans prudence, pour la première fois sur une potentielle future commercialisation : « Lors de la conception de R.S. 16, nous nous sommes tous rappelé de l’impact produit à l’époque par Clio V6. Cette voiture était, certes, extraordinaire dès sa sortie, mais directement cantonnée au monde de la collection, tant elle était exclusive. Nous avons donc voulu créer un concept-car techniquement similaire, avec des performances extraordinaires, mais plus réaliste dans une potentielle production. Par conséquent, nous devons garder les pieds sur terre et utiliser des solutions simples et ingénieuses pour réaliser un tel véhicule qui pourrait être mis en production dans le futur. »

Pourtant, Caradisiac, un de nos confrères français, rapporte qu’une source proche du projet aurait laissé échapper qu’une décision concernant sa production sera prise avant le Mondial de l’Automobile de Paris. Si le feu vert est donné, Renault lancerait la mise en production de 500 exemplaires de Clio R.S. 16 pour un prix estimé à environ 40 000 €. Une sacrée paille, quand on sait qu’une Clio R.S. classique et son bloc 2.0 Turbo de 200 ch coûte moitié moins.

Seul hic, et il est d’ordre technique : les ingénieurs Renault Sport repoussent cette commercialisation pour prendre le temps de modifier des pièces essentielles comme le train avant, afin d’adapter correctement le bloc 2.0 l de la Megane R.S. 275 sous le capot de la muse de Renault.

Quand on voit toute cette agitation en coulisses à son sujet, on ne finit par demander qu’une seule chose de la part de Renault Sport : Messieurs, produisez-la ! 

Via Autoevolution, Caradisiac.