Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Renault Captur et Kadjar RS : et si finalement c’était oui quand même ?

Il faut bien l’avouer on ne sait plu trop sur quel pied danser avec cette affaire des SUV Kadjar et Captur potentiellement déclinés en version RS par le losange.suv-ou-pas-suv-chez-renault-sport

Il y a à peine quelques jours nous vous annoncions assez solennellement qu’il fallait définitivement mettre une croix dessus. Croix que nous avions par ailleurs mis nous même sur les montages de notre illustrateur.

Oui mais voila, la communication Renault semble quelque peu hésitante parfois et elle connait visiblement quelques ratés. C’était déjà le cas durant le Mondial à propos des VE avec un son de cloche assez différent entre Guillaume Berthier dans nos colonnes et Eric Feunteun sur celles de l’Argus. C’est à nouveau le cas sur les SUV RS en raison d’un entretien accordé par Bruno Ancelin, directeur produits et programmes du losange, à nos confrères britanniques d’Auto Express.

Ce dernier affirme au contraire que de tels produits seraient parfaitement cohérents, qu’il y a une demande du marché et même que des prototypes de développement seraient d’ores et déjà mis au point. Il est vrai que les concurrents sont en train de fourbir leurs armes, les plus avancés étant Volkswagen avec son Tiguan ainsi que Seat avec son Ateca. Mais on peut raisonnablement penser également que Peugeot, si le succès est au rendez-vous, pourrait avoir quelques idées derrière la tête avec son 3008. Alors pourquoi tant d’hésitations et d’incertitudes ? Et surtout qui croire désormais ?

Bruno Ancelin reste malgré tout prudent dans ses propos en commençant par une réponse de normand : « pourquoi pas ». Ce qui, au final peut bien dire tout et son contraire. Les prototypes sont également une chose, tout dépend ici du niveau d’avancement de ce qu’il qualifie de prototype. La réalisation concrète pourrait très bien être encore assez éloignée même s’il concède que tout pourrait aller très vite à partir du moment où le feu vert serait donné.

Néanmoins il peut aussi apparaitre de cet entretien qu’il évoque plus des envies que de véritables projets en évoquant la synergie nécessaire, donc à créer, entre les équipes Renault RS et celles de Nissan Nismo. Bref, en l’absence de confirmation officielle ou de photographies de prototypes roulants, on reste pour le moment dans le flou à ce sujet. Il semblerait pourtant assez logique que Renault se lance dans des déclinaisons RS de ses Captur et Kadjar compte tenu, d’une part, de leur succès indéniable et, d’autre part, du marché mondial toujours plus sensible aux véhicules SUV.

On rouvre donc une petite porte sur ce dossier et on le surveille de près.

Via Autoexpress