Le Nouvel Automobiliste

Renault Arkana (1/2) : ceci n’est pas un coupé

Il était une fois l’été 2018. Alors que la plupart des français attendent impatiemment le Mondial de l’Automobile de Paris, un petit groupe de gaulois prépare en secret le salon automobile de Moscou. C’est en effet là-bas que va être présenté un show-car : le Renault Arkana. Malgré sa commercialisation rapide au pays des matriochkas, il aura fallu près de 3 ans pour qu’il soit enfin proposé sur le marché français ! N’allez pas croire que nous avons le même produit que les Russes : non, non, nom ! Le nom est peut-être le même, mais il est bel et bien différent. Mais derrière un nom, c’est tout un programme mondial qui cache un programme de conquête (conquest en anglais…) ou de reconquête que prépare le Groupe Renault

Renault Arkana, d’abord show-car d’un coupé-crossover

Lors de sa présentation, le show-car Renault Arkana est présenté comme le « mariage entre l’élégance d’une berline et la robustesse d’un SUV ». Présenté comme un concept innovant, c’est surtout une démocratisation du concept de SUV coupé de luxe qu’a lancé BMW X6 en 2008, dix ans plus tôt donc. Même si les prémisses de ce concept peuvent aussi se trouver chez le Ssangyong Actyon (2005) ou le Pontiac Aztec (2000). Il se murmure cependant que c’est la Renault Avantime qui a donné l’idée de BMW de créer un dérivé coupé au X5…. Le boucle est bouclée.

Dès la présentation de la version show-car du Renault Arkana en août 2018, Renault annonce qu’il sera international. Mais c’est en Russie qu’il sera d’abord lancé en été 2019. Fabriqué dans l’usine de Moscou (ouverte en 2005), le Renault Arkana se partage la ligne de production avec les Renault Duster, Renault Kaptur et Nissan Terrano. Aucune erreur dans la phrase précédente : le Duster est commercialisé sous la marque Renault en Russie, et le Kaptur s’écrit avec un K. En plus de partager la même usine, les 4 modèles partagent la même plate-forme B Zéro.

Roulette Russe

Du Dacia Duster, outre sa plate-forme, le Renault Arkana reprend la planche de bord locale, ainsi que ses transmissions : 2 ou 4 roues motrices. Il est aussi proposé avec les motorisations 1.6 114 ch ou le TCe 150. Le premier est associé à trois types de transmission : BVM 5 (4×2), BVM6 (4×4) et aussi une boite CVT X-Tronic. Le TCe 150 est exclusivement associé à cette boite CVT X-tronic. 4 niveaux de finitions sont disponibles en Russie : Life, Drive, Style et Pulse. Son prix d’appel est d’environ 14 000 €.

Nous avions approché cette version du Renault Arkana à l’atelier Renault. Il nous avait agréablement surpris par ses lignes. Il reprend en effet quelques traits de style de la Renault Mégane : signature des phares et des feux, pli de portière avant qui prend naissance avec une pièce chromée dans l’aile. A l’image de la Renault 21 5 portes présentée en 1989, les feux arrière se rejoignent. Sauf qu’ici le logo sépare la pièce en 2. L’intérieur n’était pas accessible, mais le tableau de bord était visible au travers des reflets, et son style nous était parfaitement inconnu, du moins pour le haut. La console centrale est très proche du Dacia Duster de nos contrées.

De Moscou à Séoul

Mars 2019, un autre Show Car est dévoilé :  le Renault Samsung Motors XM3 INSPIRE. Et l’inspiration est bien là : le Renault Arkana. Mais regardons de plus près : au-delà des logos, le style évolue. Les pare-chocs bien sûr, mais regardez le profil : les portières sont différentes, plus sculptées. Pourquoi tant de différences ? C’est que le Renault Samsung XM3 ne repose pas sur la même plate-forme B-Zéro. C’est ici la plate-forme CMF-B, inaugurée par la Renault Clio en 2019, qui lui sert de base. C’est moins de 5 % de pièces qui seront communes aux deux versions de série. Le Samsung XM3 est commercialisé dès février 2020. 

Deux motorisations sont proposées : le 1,6 l 120 ch (associé à une boite CVT) et le 1.3 TCe 152 ch (EDC7). Et comme c’est le couple qui compte plus que la puissance pour les sud-coréen, le 1.3 s’appelle là-bas TCe 260 (ce qui nous laisse rêveur nous qui avons la puissance accolée !) et le 1.6 se nomme GTe. Côté niveaux de finition, Renault Samsung ne propose pas de noms, mais des lettres : SE, LE et LE+ pour le moteur le moins puissant, LE, RE et RE Signature pour le TCe. Le Renault Samsung XM3 est proposé entre 13 000 € et 19 100 € en Corée du Sud (la TVA est à 5%) ! 

Et l’Arkana vint en Europe

Comme toute Renault-Samsung qui se respecte, c’est à Busan que le XM3 est produit, et son dérivé à l’international : le Renault Arkana. Pourquoi là-bas ? Parce-que l’Arkana devait être le fer de lance de la conquête de l’Asie, notamment de la Chine (avec une usine locale). Las, la politique de Renault a depuis évolué vers le 100% électrique en Chine. Le Renault Arkana n’ira pas dans l’Empire du milieu ! Mais d’autres régions le proposeront : le Japon, l’Australie, Israël, Cuba, le Chili et finalement, l’Europe. Car non, il n’était pas prévu pour nous initialement. Mais la base du Renault Captur a permis de vite l’adapter pour nous !

Cette base n’est d’ailleurs pas que technique. L’architecture de la planche de bord est également reprise du Renault Captur. Mais elle a perdu a perdu 2 singularités : la console flottante et la boite à gants tiroir. La bande de décor est aussi plus haute, et du fait de son pare-brise plus droit par rapport au Renault Captur, la planche de bord est moins profonde. L’ensemble fait en effet plus sportif, mais ses contre-portes ont perdu leur poignée de maintien ! Le volant aurait gagné un autre look, repris de ses sœurs Clio et Captur : ce n’est pas le double losange jaune de la finition R.S. Line qui le rend plus sportif ! 

Par contre, sur cette version R.S Line, le rouge est très présent : cerclage du logo, bande rouge en haut du décor façon carbone horizontal de la planche, et bien sûr les coutures du volant, des sièges et du levier de vitesse (associé au blanc). Vous aurez remarqué le levier de vitesse « classique ». Celui, plus high-tech, présenté sur la Renault Captur sera réservé à la version Hybride R.S. Line. Les deux autres versions ont une présentation plus classique, nous y reviendrons.

Ne l’appelez pas coupé

Avec son passage du côté de l’Europe, le Renault Arkana ne se présente plus comme SUV Coupé. Pourquoi ? Car le terme coupé est péjoratif pour l’habitabilité. Et le Renault Arkana est plutôt très habitable. Son empattement passe de 262,9 cm sur le Captur à 272 cm sur l’Arkana. Ce chiffre vous rappelle quelque chose ? C’est à quelque millimètre près l’empattement de la Renault 16 (côté gauche) et exactement celui de la Renault 25. Mais la Renault Arkana présente un volume de coffre plus important que ces deux modèles : 513 l pour les versions micro-hybride, 480 l en hybride. Hybride, c’est en effet par ce terme que Renault définit l’Arkana. Une voiture hybride entre plusieurs segments : berline, SUV, coupé, sportive et familiale !

Sans battre des records d’habitabilité, l’Arkana s’inscrit dans le cœur du segment C en termes d’habitabilité comme nous le montre le tableau ci-dessous. Du moins face aux Renault Mégane Estate, Scénic, Grand Scénic et Kadjar. Autre particularité du Renault Kadjar, il ne sera disponible qu’en motorisation Hybride. Microhybride pour le 1.3 TCe 140 ch : sa puissance maximale s’exprime de 4 500 à 6 000 tr/min, alors que son couple de 350 Nm s’exprime de 1 750 à 3 500 tr/min. Il est accompagné d’une batterie lithium-ion de 0,13 kWh de 12V. Il n’est associé qu’à la boite de vitesse à double-embrayage EDC à 7 rapports. Cette combinaison ne permet pas de rouler en électrique ! Mais elle permet de couper le moteur en décélération et d’accompagner le moteur essence au démarrage ou à l’accélération. 

Une offre 100% hybride

Pour rouler à l’électrique, il faut se tourner vers le E-Tech Hybrid 145. La cylindrée du moteur est ici de 1.6 l, de cycle Atkinson, 94 ch et 148 Nm à 3 600 tr/min. Ce moteur essence d’origine Nissan est accompagné de deux moteurs électriques : un moteur de 36 kW (49 ch) et un démarreur haute tension de 15 kW (20 ch).  Le tout est relié grâce à une boite de vitesse multimodes à crabots, à 6 vitesses mais sans embrayage. Les deux moteurs sont alimentés par une batterie lithium-ion de 1,2 kWh. Quant à la batterie, elle se recharge grâce à la décélération et au freinage, mais aussi grâce au moteur thermique. Renault ne communique pas sur la distance parcourue en mode électrique, mais insiste sur l’économie quotidienne en carburant. Le Renault Arkana 145 promet en effet une consommation mixte de 4,9 l/100 km et 111 g/km d’émission de CO².

Ce sont des chiffres bien évidement plus bas que le TCE 130, qui annonce 5,8 l/100 km et 131 g/km d’émission.  Et comme à l’époque du Diesel, il faudra calculer si le surcoût en vaut la chandelle. Car le moteur Hybride est moins performant (10,8 vs 9,8 s 0 à 100 km/h, 32,6 vs 31,5 s au km Départ/Arrêté), et plus onéreux de 1 500 €, quelle que soit la version. Il vous faudra parcourir près de 94 000 km pour rentabiliser votre achat sur base des consommations mixtes. L’hybride rechargeable n’est pas encore d’actualité. Seul le moteur TCE 160 est annoncé pour la fin de l’année. Et contrairement à la Version Russe, aucune déclinaison à 4 roues motrices n’est annoncée. 

Zen, soyons Zen

L’offre du Renault Arkana en France se limite à 3 versions : Zen, Intens et R.S. Line. Une quatrième version Business est exclusive aux professionnels. Vous avez bien les prix de la version Coréenne en tête, car nous arrivons ici sur une toute autre échelle pour le prix d’appel : 29 700 €. Ça pique ! C’est donc la version Zen qui est proposée à ce prix. Heureusement, cette finition est déjà bien équipée : 

  • Écran central de 4,2 pouces (7 pouces sur TCE 145 avec système multimédia), 
  • Caméra de recul avec aide au parking avant et arrière, 
  • Airbags frontaux et latéraux, 
  • Frein de parking assisté, 
  • Freinage actif d’urgence, 
  • Régulateur et limiteur de vitesse, 
  • 6 haut-parleurs avec traitement Arkamys Classic,
  • Carte main libre, 
  • Climatisation automatique
  • Jante 17 pouces « Bahamas »

Seules options : roue de secours galette et pack Navigation avec l’Easy Link et reconnaissance des panneaux de signalisation.

L’hybride intense

La version Intens ajoute au Renault Arkana quelques équipements supplémentaires pour 2 400 € :

  • Détecteur d’angle mort
  • Feux de route automatique, rétroviseur intérieur électrochrome
  • Régulateur adaptatif
  • Renault Muti-sense (personnalisation des modes de conduites et ambiance lumineuse)
  • Chargeur de téléphone à induction
  • Easy Link avec écran 9,3 pouces incluant la navigation connectée, Android Auto et Apple CarPlay
  • Compteurs numériques 10,2 pouces
  • Sellerie Similicuir et tissus, volant et pommeau vitesse en cuir
  • Accoudoir Arrière, vitres arrière surteintées
  • Coffre à double fond
  • Jantes 18 pouces Pasadena

La version Intens possède un panel d’option plus importants également :

  • Assistant autoroute et trafic, qui adapte votre vitesse au trafic jusque 160 km/h
  • Bose Sound System
  • Pack Hiver : Sièges avant et volant chauffants
  • Pack Cuir, qui ajoute… le cuir, avec les sièges avant électriques et le Pack Hiver
  • Pack Parking : aide au stationnement et détection d’obstacle
  • Toit et rétroviseur noirs
  • Roue de secours galette
  • Et surtout :  le toit ouvrant

Le nouveau haut-de-gamme : R.S. Line

A défaut d’ Initiale Paris, c’est la version à la présentation sportive qui fait office de haut de Gamme. Pour 2 600 € en plus par rapport à la finition Intens, soit 34 700 € en TCe 140, vous accédez en série à ces équipements :

  • Pack Parking
  • Siège avant chauffant
  • Bouclier avant R.S. Line, avec badges spécifiques
  • Pavillon noir, ceinture de caisse et rétroviseur noir brillant, poignées de porte ton caisse et protection des portes métallique foncé et noir brillant, skis avant et arrière métallique foncé avec double sortie d’échappement
  • Intérieur spécifique avec surpiqûres rouges, ciel de toit noir, sièges spécifiques avec suédine
  • Jante 18 pouces R.S. Line Silverstone, diamantées noires avec une touche de rouge

Côté options, nous sommes proches de ce que propose l’Intens avec quelques aménagements :

  • Assistant autoroute et trafic, qui adapte votre vitesse au trafic jusque 160 km/h
  • Bose Sound System
  • Pack personnalisation : toit et spoiler noir Brillant, skis avant et arrière et baguette basse de porte ton caisse (uniquement sur Blanc Perle, Orange Valencia et Rouge Flamme)
  • Toit et rétroviseur noirs
  • Roue de secours galette
  • Toit ouvrant

Toutes les Renault Arkana sont disponibles en 6 teintes. Pour les versions Zen et Intens, le Blanc Opaque est la seule teinte sans surcoût. Pour 650 € de plus, vous aurez accès au Gris Métal, Noir Métal et une teinte inédite : le Bleu Zanzibar. Pour 850 €, le Blanc Perle et le Rouge Flamme vous sont proposés. Pour la version R.S Line : le blanc Opaque est remplacé par le Bleu Zanzibar sans surcoût. Et c’est le Orange Valencia qui s‘ajoute exclusivement sur la version sportive contre 650 €.

Pour finir les présentations, un petit mot sur la sécurité. Déjà auréolé du meilleur niveau en Corée du Sud (Niveau 1 du Korea NCAP), le Renault Arkana a obtenu 5 étoiles à l’Euro NCAP. Dans le détail, il obtient 96 % en protection des adultes, 83% en protection des enfants, 75% en protection des usagers vulnérables sur la route et 74% d’aide à la sécurité. A vrai dire, il n’a pas vraiment été testé, l’Euro NCAP se base sur les données constructeurs, conforté par le test du Renault Captur qui partage la même base.

Ah, nous allions oublier. Si vous voyagez, enfin, quand il sera possible de voyager, il est possible que vous le croisiez sous un autre nom. En effet, dans certains pays victimes de la guerre des balkans, Arkan évoque un mauvais souvenir de la guerre : c’était en effet le surnom du chef de guerre Željko Ražnatović, qui a dirigé un groupe sanguinaire : les tigres d’Arkan. Dans cette région, l’Arkana se nomme alors Renault Mégane Conquest. Conquest, comme conquête… et si c’était ce nom qui était le plus adapté au modèle. Car après tout, c’est le premier modèle des quatorze nouveautés de la Renaulution !

Il est temps de l’essayer !

Les présentations sont faites, il est de le tester ? Rendez-vous demain.

Article & Clichés hors officiels Renault : Guillaume Agez

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.