Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Qui est le plus rapide : Tesla Model S ou Boeing 737 ? (vidéo)

La voiture contre l’avion : l’un roule, l’autre décolle, mais qui est le plus rapide sur Terre ?

Pour nous détendre d’une actualité Tesla riche ces derniers jours, avec la présentation d’une Model 3 et un avenir plein de questions, voici la course entre une Model S et un avion de la compagnie Qantas, un Boeing 737-800. Pour lutter correctement, c’est une P90D (la plus puissante de toutes les Model S, avec deux moteurs) qui est en lice, dans son mode le plus « pêchu », Ludicrous.

En chiffres, cela donne :

  • 770 ch théoriques, montant à 100 km/h en 3 secondes et parcourant 400 m départ arrêté en 10,9 secondes, mais limités à 250 km/h ;
  • 40 T de poussée en bi-moteur à réaction et une vitesse minimale de 259 km/h pour décoller (140 noeuds)

La conclusion, s’il devait y en avoir une, c’est que Tesla travaille comme Qantas à l’amélioration de l’efficience et de la soutenabilité écologique des transports. Et que, on se rassure, à l’image des reportages en hélico de Y. Arthus-Bertrand, aucun animal n’a été maltraité pendant le tournage toutes les émissions de carbone de la course sont prises en compte dans le programme « Future Planet » de Qantas. On est rassuré !

Reste qu’automobile individuelle (thermique) et aviation font cause commune sur les rejets de CO2 : un voyageur/kilomètre émet de 130 à 150 grammes de CO2, quand les plus basses émissions automobiles sont à 80 grammes/km ; rapporté au mode de production d’électricité selon les pays, l’alimentation électrique d’une Tesla peut varier du nul (si l’électricité est renouvelable) à une valeur équivalente au thermique (90 g/km à Singapour). Mais bon, il faut bien parfois se déplacer…

Via le Moniteur Automobile, Youtube.