Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

PSA : la rumeur d’une remplaçante de la Peugeot 504 en Afrique

Soyons clairs, il ne s’agit pour le moment que d’une hypothèse, qui d’ailleurs tient plus de la rumeur que d’autre chose, mais selon le magazine La Tribune Afrique PSA pourrait envisager de commercialiser sur le continent africain un véhicule adapté qui viendrait remplacer la très diffusée, mais aussi très ancienne, Peugeot 504.

Même si l’information est à prendre avec des pincettes, les responsables de PSA Groupe n’ayant pas confirmé le projet (mais pas non plus infirmé ce qui donne libre cours à la rumeur…), elle n’est pas forcément inintéressante car au final pas si irréaliste que cela. L’idée avancée par la Tribune serait que PSA pourrait chercher à trouver enfin une remplaçante à la très rustique 504 qui a continué a être produite en version berline et break pendant de longues années au Nigéria et pour toute l’Afrique. Allez faire un petit tour sur le continent et vous croiserez effectivement très rapidement de nombreux exemplaires de cet engin régulièrement mis à jour et increvable. Ne vous fiez pas au capot ouvert de la photo de une, cette 504 break prise en Égypte cet été fonctionnait parfaitement bien.peugeot_504_theautomobilistSeulement voila la 504 n’est plus produite et le marché africain, bien qu’encore loin des potentialités économiques des autres continents, l’Asie en tout premier lieu, connait une croissance qu’il est important de ne pas négliger, surtout si on a une vision à moyen terme. Les entreprises chinoises sont déjà présentes largement sur place, les japonais depuis fort longtemps, les coréens plus récemment et, pour la France, Renault s’est implanté en Afrique du Nord et connait un succès réel avec également les versions Dacia rebadgées.

La présence chinoise en Afrique illustrée par cette V5
La présence chinoise en Afrique illustrée par cette Brilliance V5

Il s’agirait toutefois pour Peugeot, et toujours selon cette rumeur initiale, de proposer non pas un véhicule classique de la gamme européenne ou dérivé d’elle mais un véhicule spécifique adapté aux contraintes particulières de la circulation en Afrique (état des routes, qualité du carburant, résistance à la poussière et à la chaleur, etc.) et qui ne coûterait pas très cher à développer. Pour ce faire La tribune Afrique avance que Peugeot réfléchirait à une base de 406 améliorée et renforcée, notamment au niveau des suspensions, qui pourrait être assemblée au Nigéria par Peugeot Automobile Nigéria (PAN) dans l’usine de Kaduna (centre du pays) qui produit actuellement essentiellement des Peugeot 301.

Encore une fois nous resterons très prudents face à la crédibilité de cette information mais si des développements futurs venaient à confirmer le tout nous en reparlerons naturellement ici même.

A suivre donc…

Via La Tribune Afrique