Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Première prise en main de la Volvo V40 restylée

La Volvo V40 constitue l’entrée de gamme de la marque suédoise. Reprenant l’appellation de la variante break de l’ancienne berline S40, la V40 actuelle a pris son propre envol et démarré carrière en 2012, accompagnée d’une variante baroudeuse nommée Cross Country. Et, pour suivre les dernières évolutions d’une gamme Volvo en plein renouvellement, elle vient de s’offrir un lifting de mi-carrière afin de continuer à s’imposer comme une alternative premium aux Alfa Romeo Giulietta, Audi A3 et DS 4. Cela suffit-il pour autant ? C’est ce que nous avons essayé de découvrir le temps d’un après-midi à son volant.

Nouvelle Volvo V40 - R-Design vue avant 2

Sommaire :

1- Intérieur / Extérieur – Gracieuse et qualitative
2- Sur la route – plutôt, dans les bouchons
3- Les équipements – Généreusement dotée

Intérieur / Extérieur – Gracieuse et qualitative

C’est sur les quais de Seine que tout une rangée de Volvo V40 restylées représentant un large panel de la gamme nous attendait patiemment. Entre R-Design, Inscription ou Cross-Country, le choix risque d’être cornélien ! Pourtant, nous avons pensé à vous en choisissant judicieusement un modèle qui devrait représenter une bonne partie des ventes : une V40 en finition Inscription Luxe (le haut-de-gamme), équipée du D3 de 150 chevaux ainsi que de la boîte automatique Geartronic à 6 rapports.

Nouvelle Volvo V40 - profil avant 2
Volvo V40 Inscription Luxe D2 (150 ch) Geartronic 6

Ce bleu Denim est une nouvelle teinte, introduite au même titre que 4 autres couleurs que sont les Bleus Amazone, Baltique, Éclatant, et le Sable Lumineux. Cela lui sied plutôt bien en la rendant à la fois discrète mais qualitative, d’autant que les nouvelles jantes Sarpas de 17 pouces (uniquement disponibles avec la finition Inscription et parmi un total de 8 nouveaux modèles), vont également dans ce sens tout en remplissant bien les passages de roues.

Nouvelle Volvo V40 - Nouvelles jantes Inscription
Les jantes 17 pouces de série sur finition Inscription et Inscription Luxe

Extérieurement, cette V40 restylée se voit dotée d’une une nouvelle grille de calandre, ornée du logo de Volvo, représentant l’ancien symbole chimique du fer (emblématique de la marque, bien que cela soit aussi celui de la masculinité). On note aussi de nouveaux phares LED à signature lumineuse en forme de « marteau de Thor », un motif introduit sur le concept Coupé en 2013 et passé en série sur le gros XC90. La calandre sera différente en fonction de la finition choisie ainsi que les badges ou encore les seuils de portes.

A l’intérieur, l’impression de qualité est améliorée par rapport à la précédente version grâce à de nouveaux inserts décoratifs ainsi qu’au nouveau volant. En prenant place à bord, celui-ci tombe parfaitement dans les mains tandis que les sièges restent une référence en la matière. Ceux-ci se voient dotés de nouvelles selleries dont la City Weave avec ses motifs écossais qui lui confèrent un côté chic et bien différent des selleries habituelles.

Nouvelle Volvo V40 - Nouvelle sellerie City Wave 2
La nouvelle sellerie City Weave

Seule petite ombre au tableau, les commandes des phares situées sur la gauche sont trop petites, cachées par le volant (ce qui implique de ne plus regarder la route un court instant) et surtout ne renvoient pas l’impression de qualité des autres matériaux, que l’on est en droit d’attendre sur une finition haut-de-gamme.

Nouvelle Volvo V40 - Commandes feux de route
Des commandes de phares trop petites et cachées par le volant

Côté pratique, la V40 dispose d’un volume de coffre initial de 335 litres, ce qui reste en-dessous de ce que toute la concurrence offre (quand une Alfa Romeo Guilietta propose 350 litres ou une Audi A3, 380 litres). Là où le bât blesse, c’est que l’écart se creuse considérablement lorsque l’on compare le volume une fois les banquettes rabattues (1032 litres contre 1045 l sur Giulietta ou encore 1220 pour l’A3 !). Sans compter sur le volume compliqué de cette soute : seuil de chargement élevé, barre transversale au fond, marché lorsque la banquette est repliée ! Inutile de vous faire un schéma Ikea, la Volvo V40 ne mise pas nécessairement sur son volume de chargement pour séduire mais plutôt sur son habitacle soigné, ses lignes sophistiquées ou encore son équipement orienté sécurité (et que nous détaillerons plus loin).

Nouvelle Volvo V40 - Banquette rabattue 2
Un volume de coffre en retrait par rapport à la concurrence

Du fait d’une silhouette de break de chasse, on sacrifie automatiquement la visibilité arrière. Du coup, il faudra vous servir attentivement de vos rétroviseurs sur la route ou encore opter pour la caméra de recul en option afin de faciliter vos manœuvres. Idem pour les passagers arrière qui ne devront pas être trop grands sous peine de ne pas se sentir à l’aise (ceci étant, cela peut vous servir d’excuse pour profiter seul(e) de la voiture).

Cette première approche visuelle terminée, découvrons ce que cette nouvelle V40 nous réserve sur la route !

1- Intérieur / Extérieur – Gracieuse et qualitative
2- Sur la route – plutôt, dans les bouchons
3- Les équipements – Généreusement dotée