Le Nouvel Automobiliste

Porsche Panamera Sport Turismo 2017 : derniers réglages

L’affaire est entendue depuis quelques mois : la nouvelle Panamera sera déclinée en version break, baptisée Sport Turismo. Celle-ci effectue ses derniers réglages sur le circuit du Nürburgring.

Après le Cayenne en 2002 et la Panamera il y a sept ans, Porsche s’apprête de nouveau à introduire une carrosserie inédite dans sa gamme : le break. Ce n’est plus vraiment une surprise : très rapidement après avoir présenté le concept-car Sport Turismo au Mondial de l’Automobile de Paris en 2012, la firme allemande a fait savoir son intention de proposer dans un avenir proche un break sur base de Panamera.

Le concept-car Sport Turismo de 2012 (déjà !).

Aujourd’hui nous y sommes, ou presque : alors que la nouvelle Panamera berline vient tout juste d’être lancée, sa version break (qui devrait reprendre l’appellation « Sport Turismo » du concept-car) finalise sa mise au point, en atteste les derniers spyshots pris sur le circuit allemand du Nürburgring. Quasiment dépourvue de camouflage, la Sport Turismo se présente en effet ni plus ni moins comme la version break de la berline : seul un hayon moins incliné semble marquer la différence.

L’intérieur sera d’ailleurs identique, à l’exception bien sûr de la garde au toit à l’arrière qui devrait être plus importante, compte-tenu de la plus faible inclinaison du toit. On peut s’attendre également à un volume de coffre plus élevé.
En tout cas, les motorisations devraient elles aussi être les mêmes : la Sport Turismo devrait ainsi être proposée au lancement en versions 4S (2,9 l V6, 440 ch), Turbo (4,0 l V8, 550 ch) 4S Diesel (V8 TDi, 422 ch pour un couple camionesque de 850 Nm) et 4E-Hybrid (330 ch).

Ci-dessus : la Panamera berline.

Pour la découvrir, il faudra a priori attendre le mois de mars 2017 et le 87e salon de Genève. On ne manquera pas d’en reparler.

Crédits illustrations : Porsche, Autoevolution.com, The Automobilist..