Le Nouvel Automobiliste

Peugeot 5008 2017 : la prochaine étape

Le 3008, découvert ici, , à cet endroit ou encore à ce lien sur The Automobilist, est assurément l’une des stars de ce milieu d’année. Mais 2016 marquera aussi la présentation d’un autre SUV Peugeot : le 5008 II.

Lancé fin 2009, le 5008 premier du nom avait tout du parfait monospace. Avec ses 7 places et son style plus lisse que celui du 3008, il donnait le change au Scénic III 7 places, ou encore au Volkswagen Touran. Mais les choses vont bouger cet automne, avec la présentation du second opus à l’occasion du Mondial de l’automobile de Paris.

Le futur 5008 en test dans le grand froid !

Si les 7 places seront conservées, le design va, à l’image de celui du nouveau 3008, se « SUViser » à coup de larges protections en plastique et de garde au sol rehaussée. Si bien que le 5008 ne jouera plus dans la catégorie des monospaces, mais clairement dans celle des SUV, et croisera sur son chemin le futur Skoda Kodiaq (également dévoilé au salon de Paris), le Nissan X-Trail ou encore le Renault Koléos II, même si ce dernier n’offre que 5 sièges.

Malgré tout, et selon nos confrères de l’Argus, le prochain 5008 devrait tout de même avoir un style moins expansif que celui du 3008 II, compte-tenu de ses prestations plus familiales. Ainsi, si la silhouette générale sera plus cubique, pour assurer plus de place à l’intérieur, les faces avant et arrière seront aussi modifiées. Concernant l’avant, le bouclier devrait être moins agressif, et la calandre arborer un motif différent. Les phares, quant à eux, devraient rester les mêmes.

Le prochain 5008 ressemblera clairement au nouveau 3008, « spyshoté » par Romain ci-dessus.

Ce qui ne changera pas en tout cas, c’est la planche de bord à l’intérieur. Si les anciens 3008 et 5008 se distinguaient légèrement au niveau du bas de la console centrale, ce ne sera pas le cas de leurs prédécesseurs. Le « i-Cockpit » , cher à Peugeot, sera donc de la partie, tout comme les « toggles switches » ou l’affichage des compteurs 100% digital. Ce n’est peut-être pas plus mal, surtout si l’on en croit François, qui a beaucoup apprécié l’intérieur du nouveau 3008 lors de sa présentation au Bourget, en avril dernier. Seules les 7 places, et la banquette du 2e rang coulissante, devraient différencier le futur 5008 du 3008.

La planche de bord du 5008 sera la même que celle du 3008 II.

Également basé sur la plate-forme EMP2, le 5008 II devrait mesurer environ 20 centimètres de plus que le 3008, soit grosso-modo 4,65 m, tandis que ses équipements mais aussi ses motorisations seront les mêmes, à savoir :

Moteurs essence :

1- L3 1.2 L THP PureTech 130 ch, 230 Nm avec S&S et BVM6 (existera en modèle standard et en version basse consommation)
2- L3 1.2 L THP Puretech 130 ch, 230 Nm avec S&S et BVA EAT6
3- L4 1.6 L THP Puretech 165 ch, 240 Nm avec S&S et BVA EAT6

Moteurs diesel :

1- L4 1.6 L BlueHDi 100 ch, 254 Nm avec S&S et BVM5
2- L4 1.6 L BlueHDi 120 ch, 285 Nm avec S&S et BVM6 (existera en modèle standard et en version basse consommation)
3- L4 1.6 L BlueHDi 120 ch, 285 Nm avec S&S et BVA EAT6
4- L4 2.0 L BlueHDi 150 ch, 370 Nm avec S&S et BVM6
5- L4 2.0 L BlueHDi 180 ch, 400 Nm avec S&S et BVA EAT6

L’actuel Peugeot 5008, restylé en 2013.

On aura le temps d’en reparler. Toujours est-il que nous aurons les photos officielles de ce nouveau 5008 le 7 septembre. La commercialisation est quant à elle prévue pour février 2017, et la production n’aura pas lieu à Sochaux comme pour le 3008 mais sur le site de Rennes-la-Janais (comme, d’ailleurs, le futur SUV de Citroën).

Crédits illustrations : Autoblog.it, Peugeot, The Automobilist.