Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Peugeot 2008 restylé : subtiles retouches et degré GT Line (galeries)

Salon de Genève 2013 – Salon de Genève 2016 : deux rendez-vous suisses, et deux moments importants dans la vie pour le petit crossover de Peugeot : en 2013, sa naissance ; en 2016, son restylage. Nous avons été parmi les premiers à vous en faire découvrir la première photo mardi. Maintenant, voici le reste des infos !

L’année 2016 est décidément l’année… 2008 ! En janvier, victoire du buggy dans le Dakar avec Peterhansel / Cottret ; et en février-mars, le restylage du modèle de série, produit à l’heure actuelle en trois sites, Mulhouse, Wuhan et Porto Real. Produit bien pensé, bâti sur la citadine 208, arrivé sur le marché naissant et désormais crucial des crossovers urbains, le 2008 est un bon lion pour le constructeur français. Presque un veau d’or, dans des années de vaches maigres pour PSA, avec plus de 500 000 exemplaires écoulés en trois années (Peugeot parle même de 515 000 unités).

Métaphore animalière oblige, la proue du 2008 est l’objet majeur du restylage ici présent. Le regard est acéré, et surtout la calandre redessinée. Les masques d’optiques sont noircis, les feux de jour ont un nouveau cache pour le liseré de diodes, la calandre plus verticale (c’est mieux pour les crash-tests piétons) et habillée d’un intérieur d’éléments chromées constellés comme chez Mercedes. C’est original, dans la claire ligne du concept-car Quartz. C’est homogène et le plus visible de l’extérieur est le déplacement du logo dans la calandre, comme depuis la 508 restylée. En bas de face avant, le pare choc du 2008 garde ses demi-parenthèses de chromes autour des antibrouillards.

De profil, le restylage du 2008 se remarque aux protections plastiques des passages de roues. Ces extensions d’ailes confirment l’esprit « crossover » du véhicule, de même que des sabots dans les pare-chocs avant et arrière teintés aluminium. A l’arrière, les feux sont également fumés, faisant mieux ressortir les griffes. Des modifications subtiles, quasi minimales, mais qui font le job.

Autre point de passage obligé de tout facelift, les jantes (nouveaux sets 16 et 17 pouces avec couleurs de diamantages différentes) et une nouvelle teinte, Rouge Ultimate, issu de la 308 GTi. Au total, 9 coloris différents (5 métallisés, 2 opaques) et un Emerald Crystal tout neuf qui… était déjà sur le 2008 Urban Cross.

La gamme s’enrichit d’un degré GT Line, comme pour la 208 : ici présentée dans les photos officielles, son esprit se veut moins baroudeur que sportif. Le prélude à un 2008 GTi ? Ce serait sympa ! Avec cette finition GT Line, les chromes autour des vitres deviennent noirs, ainsi que les coques de rétroviseurs ou les barres de toit.

L’intérieur n’évolue pas, on reste sur le même tableau de bord que la 208 dont est issu le 2008. Cependant, c’est aussi à l’intérieur que la finition GT Line se démarque, avec des petits inserts rouges dans les coutures ou les surlignages (sièges, tapis de sol, poignées de portière, volant, ceintures, écran de l’ordi de bord etc.). Pas de quoi monter au plafond mais c’est pas mal, sans oublier que le large toit vitré a toujours un liseré lumineux. L’écran du SMEG+ central peut recevoir Mirror Screen, propre à accueillir Mirror Link et CarPlay.

Le rayon des moteurs présente, comme on l’annonçait mardi, le nouveau 1,2 PureTech 130 chevaux avec boîte de vitesses manuelle 6 vitesses. Le PureTech 82 tourne avec boîte manuelle ou pilotée (…) 5 vitesses ; le PureTech 110 avec la boîte manuelle 5 ou l’EAT6 automatique. Les 110 EAT et 130 BVM sont les meilleurs de leur segment en consommation (4,8 l/100 km et 110 g de CO2 chacun). Partie Diesel, trois puissances dont le moins puissant, les BlueHDi 75, 100 et 120. Le BlueHDi 100 BVM5 est le plus sobre, à 90 g de CO2 et 3,5 l/100 sur le cycle NEDC. Pas de boîte automatique cependant en Diesel alors qu’en face Renault a le Captur dCi 90 EDC. Reste la sécurité active : l’Active City Brake déjà présent sur la 208 arrive sur la 2008.

Pour clore cette présentation, voici le film promotionnel de lancement de cette 2008 restylée. Il y a trois ans, la première pub du 2008 avait popularisé Edward Sharpe & The Magnetic Zeros. Celle-ci est plus classique mais permet au moins de voir en action la voiture :

https://www.youtube.com/watch?v=YqRZZ_eh-Es

Cette nouvelle 2008 sera à découvrir au Salon de Genève, dès le 3 mars prochain à Palexpo.

Via Peugeot.