Le Nouvel Automobiliste

Opel Combo Cargo 2018 : dernier de cordée (galerie)

« Jamais deux sans trois » ! Après le Citroën Berlingo Van et le Peugeot Partner, voyons maintenant l’Opel Combo Cargo 2018, également dévoilé. Il avance peu ou prou les mêmes arguments que ses deux cousins utilitaires.

Opel Combo Cargo 2018

Opel Combo Cargo 2018 : des origines PSA

Le rachat d’Opel par PSA entraîne(ra) forcément des synergies. L’apparition de l’Opel Combo nouvelle génération, dans ses versions Life et désormais Cargo, en est une illustration (bien que le projet K9 de remplacement des Berlingo et Partner était déjà bien engagé avant le rachat d’Opel). Basé sur la plate-forme EMP2 et aussi produit à Vigo en Espagne, l’Opel Combo Cargo jouit sans surprises des mêmes caractéristiques que les Berlingo Van et Partner. Il est ainsi proposé en deux longueurs de carrosserie (4,40 m, pour 3,3 à 3,8 m3 de chargement et 4,75 m, pour 3,9 à 4,4 m3 et 2,16 m de longueur utile), et avec deux types de cabines (une à 3 places en rang 1 et une autre à 5 places réparties sur les rangs 1 et 2). A noter que le siège du milieu, dans le premier cas, est escamotable.

L’Opel Combo Cargo est également très bien équipé, à l’image de ses deux cousins. Il peut ainsi recevoir, et c’est une première dans la catégorie, l’indicateur de surcharge. Par contre, le Surround Rear Vision (caméra remplaçant le rétroviseur intérieur) des Citroën et Peugeot ne semble pas disponible, ni même en option. L’Opel Combo Cargo se rattrape néanmoins en proposant, lui aussi, des équipements comme l’alerte de somnolence, le contrôle de traction en descente, ou encore le régulateur de vitesse automatique.

Des moteurs… PSA !

La partie moteur est sans surprise : l’Opel Combo Cargo pourra compter en essence sur le 1.2 PureTech en 110 ch et 130 ch (uniquement disponible avec la boîte automatique EAT8). En diesel, le 1.5 BlueHDI 130 ch officiera (disponible en BVM6 ou EAT8) aux côtés du 1.6 BlueHDI dans ses livrées de 75 et 100 ch. Pour l’ensemble de ces motorisations, la commercialisation interviendra à la fin de l’année 2018, exception faite du 1.2 PureTech 130 ch EAT8 qui devra attendre le second semestre 2019. Les moteurs sont ainsi les mêmes que ceux proposés sur les Citroën Berlingo Van et Peugeot Partner.

L’auto sera dévoilée en septembre, au salon de l’utilitaire de Hanovre (Allemagne). A noter qu’Opel en est tout de même à sa 5ème génération de Combo depuis 1986 ! Des générations qui ont été très différentes les unes des autres : la première était basée sur la Kadett (Kadett Combo), les deux suivantes sur la citadine Corsa et l’avant dernière, sur le… Fiat Doblo.

Pour tout savoir sur les nouveaux utilitaires et ludospaces PSA-Opel, retrouvez nos articles !