Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Nouvel album de Michel Vaillant : au Mans avec Rebellion !

Pour le sixième tome de la nouvelle saison de Michel Vaillant, lancée en 2010 par l’album « Au nom du fils », le pilote le plus célèbre de la bande dessinée marque son grand retour aux 24 heures du Mans. Et c’est de la plus magistrale des manières qu’il revient puisqu’il sera engagé en LMP2 avec l’écurie suisse Rebellion !

Le Mans et Vaillant, c’est une longue histoire, marquée par plus d’une dizaine de participation, depuis le premier album (Le Grand Défi) en 1959 jusqu’au dernier de la première série (24 Heures sous influence) en 2007. Le Mans, c’est le théâtre d’une des nouvelles qui lancèrent Jean Graton (La 25ème heure, publié en 4 pages et 8 planches dans le Journal Tintin, en 1958) et qui le consacrèrent comme LE grand auteur de la BD de course automobile (d’abord en 1967 avec Henri Grandsire, puis en 1997 avec Courage, et enfin en 2003 sous la direction de Luc Besson).

Ces quelques éléments de contexte pour dire que Michel Vaillant sans Le Mans, ce n’est pas vraiment Michel Vaillant. Alors, après avoir arpenté le WTCC (tome 1), les records de vitesse de Bonneville (tome 2), le rallye (tomes 3 et 4), la Formule E (tome 5) et la circulation de camions dans la brousse, Michel Vaillant retourne enfin au Mans. Mais, à l’image de ce qui avait été fait en 2010 avec Chevrolet et Alain Menu, qui avait couru sous le nom et les couleurs de Vaillante, « MV » revient au Mans avec l’écurie Rebellion en catégorie LMP2, avec 2 prototypes !

Ces prototypes seront grimés aux couleurs de la marque Vaillante, pour un tome 6 « évidemment » intitulé « Rébellion« . Il s’inscrit dans le reconstruction du héros et de son univers : à la fin du tome 5, Michel Vaillant redevient pilote, après avoir arrêté sa carrière, et Vaillante se reconstruit comme écurie de sport après avoir été diluée comme marque automobile par « Slate » (sous la typographie de Tesla). Plus que jamais, l’équipe semble croire en l’avenir et en la fée électricité.

Rendez-vous le 14 juin pour la publication de cette bande dessinée, d’ici là les partenaires du projet (Motul, Dunlop) distillent quelques teasers en vidéo.

Via Michel Vaillant – YouTube