Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Nos photos de la révélation de la Fiat 500 Riva : belle comme un bateau

Hier 27 juin Fiat nous révélait un nouveau véhicule. Enfin nouveau il faut le dire vite naturellement puisque ce n’était autre qu’une Fiat 500. Mais pas n’importe quelle Fiat 500, la mini turinoise s’étant associée au fabricant italien de bateau de luxe Riva pour proposer une série spéciale qui la transforme en petite diva garantie 100 % « dolce vita ». C’est sur les rives du lac d’Iseo, à Sarnico dans les locaux de Riva, que la révélation a eut lieu et nous y étions. L’occasion aussi pour nous de vous faire profiter des magnifiques photos de Romuald.

Fiat-500-Riva-120La Fiat 500 Riva c’est donc une Fiat 500 qui aurait flirté un soir d’été chaud et romantique avec une vedette Riva sur les bords du lac d’Iseo. De ces amours quelque peu surprenantes est née la nouvelle déclinaison de la petite star des citadines qui veut se la jouer encore plus chic, mondaine et glamour qu’elle ne l’est déjà. Avec en plus ce brin d’élégance et de luxe que les transalpins savent si bien mettre en valeur dans certaines de leurs productions, même (et peut-être surtout d’ailleurs) quand il ne s’agit pas d’automobile.

Cette série spéciale se pare donc des atours qui évoquent plus ou moins directement le monde du nautisme de luxe symbolisé par la marque Riva. Et ce qui saute au yeux en tout premier lieu se trouve à l’intérieur. La planche de bord habituellement colorée de la 500 s’habille généreusement d’un parement en acajou incrusté d’un liseré en érable plus clair en son centre et siglé Riva dans sa partie droite en lieu et place du traditionnel monogramme 500. C’est assez impressionnant, visuellement plutôt valorisant et surtout ça rempli bien sa fonction première : évoquer le pont d’un bateau. Le bois est également positionné à divers autres endroits comme sur le pommeau du levier de vitesse, la partie supérieure du volant et même les seuils de porte et le tapis de coffre. Rare, indéniablement.

Et pour donner du contraste à l’ensemble ces inserts en bois voient positionnés en face d’eux une très belle sellerie cuir pleine fleur de couleur ivoire avec passepoil et logo Riva bleu marine réalisée par Poltrona Frau. Détail plus, qui vient encore rajouter une jolie touche dans cet ensemble, les ceintures de sécurité reprenant les couleurs des sièges : ivoire au centre et bleu marine sur les bords. Très réussi. Vos pieds ne seront pas non plus oubliés puisque des tapis de sol sont également proposés dans les tons assortis, mais inversés pour d’évidentes raisons d’entretien. En revanche eux ne reçoivent pas de sigle Riva et conservent le 500.

On terminera le tour de cet habitacle, qui au final reste bien celui d’une 500, en précisant que cette version Riva reçoit une plaque numérotée installée entre les sièges avant (pour les 500 premiers exemplaires uniquement) et peut, en option, s’équiper d’un système audio très impressionnant pour une si petite voiture : le système BeatsAudioTM. Il affiche tout de même la bagatelle de 440 watts, dispose d’un amplificateur numérique à 8 canaux et d’un caisson de basse sous le coffre, à la place de la roue de secours si vous cochez l’option.

A l’extérieur notre 500 adopte là aussi une robe aux aspects nautiques. Fort logiquement c’est de bleu que la belle se pare. Une teinte inédite baptisée Sera Blue qui provient directement du nuancier du partenaire Riva qui le propose sur son Aquariva Super. On retrouve par ailleurs ce bleu sur les nouvelles et très belles jantes chromées de 16 pouces à 20 rayons ainsi que, dans la version cabriolet, pour la capote. La 500 renforce son côté chic par des éléments chromées comme les coques de rétroviseurs, les poignées de porte ou le capot moteur. La touche finale est donnée par le monogramme chromée Riva sur les ailes, le bois en inserts estampillés 500 sur les protections latérales et une double ligne de couleur aigue marine courant tout autour du véhicule au niveau de sa ceinture de caisse. Un détail repris à l’identique des bateaux Riva.

Côté motorisation cette série spéciale Riva sera disponible avec le 1.3 l Multijet turbo diesel de 95 ch et 200 Nm et les deux blocs essence 1.2 l Fire de 69 ch (constituant l’offre « écolo » et affichant 99 g de CO2/km) et 0.9 l TwinAir en versions 85 ou 105 ch. Selon les moteurs les boîtes de vitesse seront manuelles (à 5 ou 6 vitesses) ou robotisées.

Reste à parler du tarif qui, comme le reste du véhicule fait la part belle à l’aspect nautique, puisque tout comme l’océan il est un peu salé. Se plaçant résolument tout en haut de la gamme 500 et souhaitant insister sur le coté très chic de la proposition la série spéciale Riva reprend l’équipement d’une version Club, certes très complet, auquel elle rajoute les spécificités esthétiques évoquées plus haut et un système UConnect personnalisé (ce qui signifie uniquement qu’il bénéficie d’un fond couleur aigue marine et d’un logo Riva…). Au final, le surcoût est de près de 2000 € ce qui signifie en gros que cette série spéciale ne vous offre pratiquement rien gratuitement. Le prix d’appel de 17 990 € est constitué par le 1.2 l de 69 ch mais il culmine à 21 440 € en version 1.3 Multijet et même 23 440 € si vous décidez de naviguer cheveux aux vents, comme dans un vrai Riva.

Très chic on vous a dit. A tel point que Sergio lui-même semble s’interroger sur cette proposition… A moins qu’il ne réfléchisse à l’épineuse question de savoir comment Fiat va bien pouvoir remplacer cette 500 à l’avenir sans compromettre toute l’entreprise. Je vous laisse imaginer tout ce qui pourrait se passer dans sa tête, il faut bien avouer qu’on peine à le savoir 😀

Crédit photos : Romuald Terranova pour The Automobilist.
Vidéo : Fiat