Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Nissan GT-R 2017 : orange is the new Godzilla (galerie, vidéo)

Nissan présente ce jour une énième évolution de sa GT-R, mais cette fois-ci les changements sont un peu plus marqués qu’à l’accoutumée !

Née en 2007, la super-sportive japonaise a toujours eu pour habitude d’évoluer d’année en année, notamment au niveau de son moteur. De 480 chevaux à ses débuts, le V6 3.8l bi-turbo était passé à 550 chevaux dans sa dernière évolution, voire 600 pour la très exclusive déclinaison Nismo.

Pour le millésime 2017,  la puissance de la version « de base » passe à 570 ch (à 6800 tr/min) pour un couple maxi de 637 Nm (entre 3600 et 5800 tr/min, +5 Nm par rapport à l’actuelle). Le gain de puissance est réalisé grâce notamment à un travail sur l’injection avec un contrôle d’allumage individuel et plus précis sur chaque cylindre ainsi qu’une pression des turbos revue à la hausse. La transmission aux 4 roues se fait toujours via une boite 6 vitesses à double embrayage, mais cette dernière a également été revue pour offrir un meilleur agrément en lissant au maximum les passages de rapports et en réduisant son bruit. Sur ce dernier point, espérons que Nissan dise vrai, puisque nous avions été assez surpris lors de notre essai de la version 2014 par son raffut plutôt désagréable.

Pour rester dans le domaine acoustique, Nissan nous annonce également un nouvel échappement en titane ainsi qu’un système Active Sound Enhancement à valves actives pour une sonorité plus bestiale. De quoi faire oublier le bruit d’aspirateur (perçu à l’intérieur) de l’actuelle ?

Le châssis évolue lui aussi, avec une structure de caisse plus rigide ainsi que de nouvelles suspensions permettant à la GT-R d’être encore plus collée au bitume qu’auparavant. De nouvelles jantes 20 pouces Rays à 15 branches en aluminium forgé sont également de la partie.

Habituellement, nous aurions conclu l’article sur cette évolution ici. Oui mais voila, cette année Nissan a décidé d’opérer d’autres modifications : extérieur et intérieur évoluent eux aussi !

Continuons donc avec la carrosserie qui se voit offrir un petit lifting bienvenu, au regard des 9 années de présence sur le marché qui n’auront pas vu de grosse évolution stylistique, si ce n’est des leds apparues par-ci par-là ou de nouveaux feux…

La nouvelle mouture ne révolutionne rien, mais apporte tout de même une face avant revue avec une calandre aux formes plus travaillées et incluant le décor « V-Motion » autour du logo, dans le prolongement des rainures du capot, redessiné et renforcé pour « optimiser la stabilité à haute vitesse ». Des prises d’air latérales font leur apparition de part et d’autre du bouclier et ne sont pas sans rappeler celles présentes sur le show-car de 2005 … 11 ans pour passer en série, joli score ! Les projecteurs restent les mêmes qu’actuellement, ils sont les seuls à ne pas évoluer sur la face avant !

Le profil évolue très peu, tout juste note-t-on de nouveaux bas de caisse sculptés.

A l’arrière peu d’évolutions également, mais en y regardant de plus près vous remarquerez que les parties creusées du bouclier au dessus des pots d’échappement changent de forme et qu’une partie argentée fait son apparition au milieu du diffuseur. Le dessin des 4 sorties d’échappement est lui aussi nouveau.

Cela ne vous aura pas échappé sur ces photos officielles, en hommage à la Citroën e-Méhari la GT-R 2017 dispose d’une nouvelle teinte « Orange Mécanique ».

Mais les plus gros changements esthétiques se situent à l’intérieur : la planche de bord a en effet été entièrement revue !

Elle commençait en effet à dater un peu, et son design massif faisait un peu tâche au milieu des intérieurs de plus en plus raffinés de ses concurrentes. Le nouveau dessin est assurément beaucoup plus réussi, mais sans être non plus un modèle d’élégance. Ceci étant, au regard de la base, l’évolution est plutôt spectaculaire ! La version présentée ici arbore une jolie livrée bicolore qui donne un certain cachet à ce nouvel habitable.

Exit les aérateurs centraux ronds placés curieusement, exit la foultitude de boutons (on passe de 27 à 11 seulement sur la console centrale), exit la façade de clim et l’autoradio d’un autre âge (on perd malheureusement « notre » bouton TA 🙁 ), bienvenue à la modernité avec un nouvel écran tactile 8 pouces (contre 7 auparavant), à un nouveau volant plus sportif auquel les palettes sont désormais fixées (elles tournent avec, donc), à une nouvelle molette de commande centrale et à de nouveaux matériaux plus qualitatifs. Le bond en qualité perçue est plus que notable !

De quoi tenir jusqu’en 2020 et la génération suivante ? Une autre évolution fera-t-elle son apparition avant la retraite ? Bonne question… En attendant, cette GT-R 2017 sera disponible à partir du mois de Juin prochain.

Pour la découverte en vidéo, c’est ici que ça se passe :

Rien que pour la nouvelle couleur, nous avons hâte de l’essayer ! (pour comparer à la version 2014 bleue, bien entendu)

Via Nissan, YouTube.