Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Mondial de Paris 2016 : construction des stands

Daimler vient de révéler le plan d’organisation de son stand ; quant à Dacia et Citroën, la construction de leurs espaces éphémères a commencé. Faisons le point, à 10 jours de l’ouverture à la presse du Mondial de Paris !

A 10 jours de l’ouverture du Mondial, les équipes des constructeurs en charge des salons sont en plein travail pour bâtir les stands afin que tout soit prêt, le 29 septembre au matin, pour l’ouverture à la presse du salon. Chez Daimler, on vient de révéler le plan d’organisation des stands Mercedes, AMG et Smart, tous unis dans le Hall 5.2. L’ambiance correspondra à chaque label : coloré pour Smart, sombre et avec un sol de bois pour Mercedes, sportif pour AMG.

On attendra sur place la dernière AMG GT-R, le concept-car Maybach Vision 6, ainsi que probablement la Classe E All-Terrain, peut-être aussi en Cabriolet, et une foultitude de déclinaisons AMG (GLC43 et E43 SW). Le tout sera accompagné d’un « showcar » électrique, peut-être la vision d’un futur modèle de série. La gamme Smart s’annoncera électrique, avec le moteur de la Renault Zoe R240 sur batteries Daimler. Ce qui nous permet de parler aussi de Renault…

On ne chôme pas non plus chez les groupes français. Pas de plan d’organisation globale cependant, mais des photos in situ de la construction des stands en ce moment, glanées ça et là sur Twitter. On y découvre les installations de Renault, avec le stand « The Bump » reconduit pour le troisième Mondial consécutif, accompagné de son plafonnier de galets lumineux et d’un sol à collines. Dacia sera aussi présent avec la gamme Sandero/Logan restylée, et Citroën se prépare à être un stand « feel good » pour mieux montrer ses différences avec un stand DS qu’on pressent original car jalonné d’un parcours intérieur censé permettre aux visiteurs de découvrir la marque étape par étape, tandis que de l’extérieur les véhicules ne seraient pas visibles.

Le Hall 1 reste pour l’heure fantomatique, mais à n’en pas douter : dans quelques jours, ils prendront leur allure -éphémère- définitive.

Via Daimler et Twitter