Le Nouvel Automobiliste

Mercedes GLC Coupé 2016 : joue-la comme BM’ (galerie, vidéo)

Après le GLE Coupé, Mercedes dévoile aujourd’hui le GLC Coupé. Une lettre qui change, mais toujours le même crédo : concurrencer BMW sur le terrain des « SUV coupés ».

Lorsque BMW a lancé le X6 en 2008, la marque a aussi défriché un nouveau segment. Et après plusieurs années passées sans agitation, la recette (celle de mêler un SUV à la silhouette d’un coupé) commence à attirer d’autres constructeurs, à commencer par Mercedes qui a ajouté à son catalogue le GLE Coupé l’année dernière.

Aujourd’hui, la firme à l’étoile rapplique à l’échelon inférieur, et présente le GLC Coupé, concurrent direct du BMW X4. Basé sur le GLC, il s’en distingue par une longueur accrue de 8 cm (ce qui nous amène à 4,73 m), et une hauteur de toit réduite à 1,60 m (1,64 m pour le GLC). Ces nouvelles proportions contribuent à rendre le GLC Coupé plus « athlétique » visuellement par rapport au GLC « tout court ». Pour achever le tableau, la calandre « effet diamant », les boucliers au dessin légèrement plus agressif ainsi que les feux longilignes à l’arrière sont de la partie.

Si le design du GLC Coupé ne devrait pas faire l’unanimité, son allure semble tout de même moins « lourdingue » que celle de son grand frère GLE Coupé.

En tout cas, le GLC Coupé partage avec le GLC « normal » son intérieur. La planche de bord est ainsi la même que dans tous les autres modèles de la famille Classe C (berline, break, coupé, cabriolet et donc GLC). Le volume du coffre diminue cependant légèrement, pour osciller entre 491 et 1205 l (GLC : entre 580 et 1600 l).

Côté technique, le GLC Coupé (comme le GLC « tout court ») est livré de série avec un système de réglage de la suspension comprenant 5 modes de fonctionnement (Off-road, Incline, Rocking Assist, Slippery, Trailer). De série, il reçoit également le châssis Sport ainsi qu’une direction plus directe par rapport au GLC. Les moteurs eux, sont les mêmes : en diesel, on retrouvera les GLC Coupé 220d (2.1 4 cylindres, 170 ch) et GLC Coupé 250d (2.1 4 cylindres, 204 ch). Les deux seront couplés à la boîte automatique 9G-Tronic, tout comme les deux blocs essences qui constitueront la gamme de lancement, à savoir le 2.0 4 cylindres de 211 ch (GLC Coupé 250) et le V6 BiTurbo de 367 ch (GLC 43 AMG – le bleu sur les photos).

L’hybride rechargeable sera également au programme lors du lancement commercial du GLC Coupé (septembre 2016) : le GLC Coupé 350e mêlera ainsi le 4 cylindres essence de 211 ch à un bloc électrique et une boîte automatique 7G-Tronic, pour une puissance cumulée de 320 ch. D’ici là, je vous invite à découvrir le GLC Coupé en vidéo :

Sources : Mercedes, Carscoops.