Le Nouvel Automobiliste

Mercedes Classe E Coupé 2017 : les tests continuent

A l’image de la Classe C et de la Classe S, la nouvelle Mercedes Classe E aura aussi droit à une version coupé. Cette dernière a justement été surprise par les photographes, sans trop de camouflage.

On aurait pu penser que l’arrivée l’hiver dernier du nouvel opus de coupé Classe C, plus grand et plus abouti que l’ancien (qui tenait plus de la déclinaison 2 portes de la berline que du coupé), allait envoyer vers la sortie le coupé Classe E. Il n’en est rien : ce dernier aura bel et bien une descendance, et cela fera que la gamme Mercedes comportera toujours trois coupé : le coupé Classe C (long de 4,68) la Classe S Coupé (5,02 m) et la future Classe E Coupé donc qui devrait mesurer environ 4,90 de long pour bien s’intercaler entre les modèles précités.

A vrai dire, si vous suivez régulièrement The Automobilist, ce n’est pas une surprise : on vous en parlait déjà en janvier, et des premiers spyshots permettaient de se rendre compte de la crise de croissance subie par la Classe E Coupé. Aujourd’hui, d’autres images nous sont parvenues, et elles sont plus intéressantes dans la mesure où l’auto se balade désormais quasiment dépourvue de camouflage. Seules les optiques et quelques autres détails sont toujours cachés sous les adhésifs, mais les lignes et les proportions de la voiture sont clairement identifiables.

On retrouve ainsi un design qui évoque très fortement la berline Classe E, dont la dernière mouture est commercialisée depuis le printemps (et a été essayée ici). Outre le profil, c’est sans doute l’arrière qui marquera le plus de différence avec la berline, puisqu’il adoptera des feux longilignes propres aux coupés Mercedes (et même aux « SUV Coupé » de la firme – GLE et GLC Coupés). Si l’on se fie au camouflage au niveau des vitres arrière, il semblerait que le coupé Classe E conserve le petit bout de vitre fixe de l’actuelle génération (voir en-dessous) : ce n’est pas très esthétique, mais au moins, les passagers du deuxième rang pourront prendre l’air, et on remarque également que les vitres sont toujours sans montants (et ça c’est beau).

Ci-dessus, l’actuel coupé Classe E. Notez sur la dernière photo les vitres sans encadrement, ici ouvertes. Effet véranda garanti !

L’intérieur quant à lui reprendra la planche de bord des Classe E berline et SW avec a priori comme seule distinction un design plus « poussé » des aérateurs. S’il est bien sûr trop tôt pour parler de l’habitabilité de la voiture, on peut estimer qu’au vu de ses mensurations en hausse (pour information, l’actuel coupé Classe E mesure 4,70 m), elle devrait suivre le même chermin. En tout cas, le coupé Mercedes offrira toujours quatre places.

Mercedes Classe E Coupé 2017

La grande inconnue concerne les motorisations qu’embarquera la Classe E Coupé et surtout, son positionnement : mis à part le BMW Série 6, aucun coupé européen n’approche les 4,90 m de long. Les Audi A5, BMW Série 4 ou encore Lexus RC tournent tous autour des 4,70 m de long. Et en parlant de BMW, il se dit que le constructeur munichois prévoit de ne pas remplacer le coupé Série 6 par un modèle aussi imposant, mais par une concurrente à la Porsche 911 : ce serait un futur coupé Série 8 qui prendrait le relais de l’actuel Série 6…mais qui apparemment, irait plutôt chercher des noises à la Mercedes Classe S Coupé, qui dépasse les 5 mètres (vous suivez toujours ?).

Un bien long paragraphe pour dire qu’au final, la future Classe E Coupé risque de ne pas vraiment trouver à qui parler. Il paraîtrait logique qu’elle ne reprenne que les moteurs les plus puissants de la Classe E, pour ne pas entrer en concurrence avec le coupé Classe C. Le V6 essence de 333 ch de la E400 fera sans doute parti de la liste tout comme, en diesel, le 6 cylindres en V de 258 ch (E350d). Un peu plus tard après le lancement, une version E43 AMG (sur la berline et le break, celle-ci avance 401 ch) et une plus méchante 63 AMG devraient être de la partie (voire une version AMG R ?).

Il faudra maintenant attendre le printemps 2017 pour voir le nouveau coupé Classe E dans les  concessions Mercedes. Pour la présentation de la voiture, on peut tabler au mieux sur le salon de Los Angeles (qui aura lieu fin novembre) compte-tenu du faible camouflage de l’auto, ou sinon Détroit, en janvier. A moins que Mercedes ne choisisse de faire un évènement spécial, à l’image de BMW et sa dernière Série 5. Quoi qu’il en soit, une présentation aux Etats-Unis serait tout à fait cohérente puisque c’est là-bas qu’était le plus gros marché de la Classe E Coupé (en France, celle-ci s’est vendue à 333 exemplaires en 2015, contre 1219 BMW Série 4 Coupé et 444 Audi A5, en fin de carrière). La version cabriolet arrivera un peu plus tard.

Crédits illustrations : Autoevolution.com, Autoexpress.co.uk, Motor.es, Mercedes.