Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Mercedes-Benz Classe G : Le mythe se refait une santé

Mercedes travaille actuellement sur le renouvellement de son antique et mythique 4×4, le G, comme le démontrent ces spyshots. Le nouveau modèle prévu pour arriver sur le marché dans avant la fin de la décennie.

Croyez-le ou non, le Mercedes-Benz Classe G a été mis sur le marché depuis près de 38 ans avec un design cubique pratiquement inchangé. Si son mythique rival, le Land Rover Defender a été sorti des usines de Solihull en Angleterre en 1948, a été arrêté cette année, le Classe G, lui, poursuit valeureusement sa route, avec notamment ses qualités de franchisseur hors pair hérités de ses origines militaires, et sa propension à tanguer à chaque virage sur la route à cause de son châssis séparé et de ses essieux rigides.

Après avoir subi de nombreuses retouches cosmétiques, s’embourgeoisant au fil du temps, la marque à l’Etoile élabore la prochaine génération de la Classe G. Ce prototype très camouflé, pris en flagrant délit de tests par nos confrères anglais de Motor1, se montre sous la forme d’un mulet de Classe G actuel avec de nouveaux dessous. Premier élément marquant : la largeur de la caisse, dont il est dit qu’elle pourrait prendre 10 centimètres de plus par rapport au précédent modèle.

L’absence de son pare-chocs arrière laisse une chance de jeter un œil à certains composants du système à quatre roues motrices de la voiture. Certaines améliorations sont prévues comme l’adoption d’une direction électro-mécanique et d’une suspension avant indépendantes, ce qui permettra aux ingénieurs d’installer des systèmes d’assistance modernes actuellement indisponibles pour la Classe G. La montée en gamme devrait donc être significative pour le 4×4 de Mercedes en termes de confort à bord, d’agrément de conduite et d’équipements de sécurité.

En termes de design, on s’attend à voir le G conserver ses formes cubiques et massives, même si l’on pourrait noter l’arrivée de nouveaux détails aérodynamiques qui devraient réduire son coefficient de traînée frontale. Ceux-ci viendraient directement du concept Ener-G Force, présenté au Salon de Los Angeles en 2012.

Le modèle passera par un régime alimentaire conséquent qui devrait lui faire perdre environ 200 kgs grâce à l’utilisation massive de matériaux légers comme l’aluminium ou la fibre de carbone.

A l’intérieur, ce cliché illustre une base de la planche de bord actuelle, avec l’idée intégrer un très grand écran à la manière des dernières Classe S.

Côté moteurs, des blocs essence et diesel à six cylindres seront disponibles, dont la puissance peut aller jusqu’à 300 ch en diesel et 360 ch en essence. Ceux-ci seront très probablement disponibles avec une transmission automatique à neuf vitesses. Quant aux fameux modèles AMG, il se murmure que le bloc serait une version retravaillée du V8 4.0 litres biturbo de l’actuel G500. Stay tuned…

Et pour le plaisir, un petit rappel des sympathiques Classse G Crazy Color Edition que nous avions croisé lors de notre visite à Pebble Beach l’an passé :

Via Motor1.com