Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Mazda MX-5 Icon : Pas pour nous… Encore !

Mazda Mx-5 IconMazda prévoit de lancer en Angleterre à l’occasion du Festival of Speed de Goodwood une série limitée sur la base de son très réussi roadster : le MX-5 « Icon ». Décidément, le marché anglais est gâté par le constructeur nippon…

Dans la lignée de la Sport Recaro Limited Edition, cette édition limitée à 600 ex. sera exposée en compagnie de la version Targa (Fastback) à toit dur rétractable.

Basée sur la finition SE-L Nav (ou Sélection Edition Spéciale en France), la MX-5 Icon se différencie visuellement par l’ajout d’une lame rouge, ainsi que les rétroviseurs et le petit becquet arrière peints tous deux de la même couleur. Une livrée extérieure sobre et réussie qui singerait « un peu » celle d’une certaine gamme Nismo chez Nissan…

A l’intérieur, la présentation reste inchangée mais conserve les excellents baquets Recaro vus sur une précédente série limitée mentionnée plus haut.  Sous le capot trône le petit moteur essence atmo SKYACTIV 1.5 de 131 ch lui permettant notamment d’accélerer de 0 à 100 en 8.7 secondes.

Mazda annonce notamment que cette MX-5 est la 3ème Mazda à porter le nom de « Icon », et que le nombre d’exemplaires restreint fait d’elle « l’Icon » la plus rare à être fabriquée.

Jeremy Thomson, directeur général de Mazda Motors UK, a déclaré: « Le Royaume-Uni a joué un rôle énorme dans l’histoire et le succès de la MX-5 depuis sa sortie en 1989. Cette série limitée « Icon » suit une longue tradition d’éditions spéciales de MX-5 qui permettent aux clients d’avoir un véhicule à la fois exclusif et vraiment abordable. »

Pour célébrer le succès de la MX-5, qui a été mis en vente dans ses différentes générations depuis 1989, Mazda exposera la millionième MX-5, ainsi que quelques concept-cars sur base de MX-5, notamment les MX-5 Speedster et Spyder, à Goodwood, lors du Festival of Speed à partir du 26 juin prochain.
Nul doute que le stand du constructeur d’Hiroshima sera très animé ! On en salive d’avance…

Pour les nostaligiques, retrouvez notre essai de la MX5 ici.

Via Mazda Motors UK