Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Marges opérationnelles : quels sont les constructeurs les plus profitables en Europe ?

Qui sont les constructeurs les plus profitables sur le marché européen ? Combien d’argent gagnent-ils en moyenne par véhicules vendus ? Grâce aux données récemment publiées par nos confrères du Figaro, nous vous proposons un petit aperçu des marges réalisées par les principaux acteurs du marché sur l’Ancien Monde.

Alors que l’Alliance Renault-Nissan a publié des résultats records sur le premier semestre 2017 en devenant le premier groupe mondial (5.268.079 voitures vendues sur les six premiers mois de l’année). A titre de comparaison, Volkswagen a écoulé 5.155.600 voitures sur la même période, tandis que Toyota, numéro 3 en a vendu 5.129.000. L’alliance franco-japonaise affiche une marge opérationnelle de 6,2% (en hausse de 18,1%) pour un chiffre d’affaire de 29,5 milliards d’Euro à l’échelle mondiale. Qu’en est-il pour Renault et Nissan en Europe ? Comme on le voit ci-dessous, ce n’est pas le marché le plus rémunérateur de l’Alliance.  

Les premiums en tête

Comme on le voit, les constructeurs premium trustent le haut du classement, Porsche en tête, affichant une confortable marge de 16 000 en moyenne par voiture. BMW et Mercedes voient leurs chiffres « affectés » par leurs marques Mini et Smart, comparativement à Audi, isolée des autres marques de VW dans ce classement. Volkswagen semble un peu affectée par le Diesel Gate, avec une marge opérationnelle de 1,8% pour un prix de vente moyen toutefois bien plus élevé que les autres généralistes (PSA, Renault et Nissan). On peut supposer que l’allemand a consenti des remises pour assurer ses volumes de ventes.

PSA semble tirer profit de sa stratégie de « pricing power » en Europe, en parvenant à hausser ses marges par rapport aux années précédentes.

Un peu à la peine côté marges, on trouve Ford Europe, sans doute en mal de nouveautés : la Fiesta est remplacée dans les semaines à venir, le B-Max termine sa carrière, les Focus et C-Max approchent la fin de leur cycle de vie. La gamme profitera des mois et années à venir pour accueillir d’importantes nouveautés.  

A noter que ces chiffres représentent le résultat net divisé par le nombre de véhicules vendus (en Europe). Ce ratio est ainsi très général et n’indique en rien le détail des performances de tel ou tel modèle, et il est difficile de voir comment se comportent les constructeurs dans chaque pays. 

Via Le Figaro