Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Live Genève 2018 : Volvo V60

Un break suédois c’est une tradition incontournable. La marque Volvo y est attachée depuis fort longtemps et a même établi une partie de sa réputation sur ce type de carrosserie. C’est dire si la présentation de la V60 sur les bords du Léman à l’occasion du salon de Genève 2018 est importante pour le sino-suédois.

Le break Volvo V60, un mini V90

Élancé, dynamique, fluide, sportif, élégant… les adjectifs désignant le V60 ne manquent pas. Et ils sont parfaitement adaptés à un nouveau véhicule très réussi après les séries 90, le XC60 ou le tout récent XC40. Volvo se réinvente avec un certain succès sans pour autant renier totalement ses origines et son style initial. Tout au plus regrettera-t-on la similitude vraiment marquée avec le grand frère V90, les différences ne sautant pas au yeux immédiatement, mais c’est finalement le lot de plus en plus de constructeurs. Et ça fonctionne.

A l’intérieur on retrouve également l’ambiance chaleureuse et zen qui constitue la marque de fabrique de Volvo avec en plus désormais cette qualité des matériaux digne des meilleurs de sa catégorie. Cuir, bois, couleurs claires, selleries originales, système audio très haut de gamme, équipement high tech et même coffre à la contenance en nette hausse. De quoi tout à fait constituer une alternative plus que crédible aux premium germaniques.

Côté motorisation, si la gamme sera dans un premier temps intégralement mazouté (4-cylindres 2.0 l Drive-E D3 de 150 ch et D4 de190 ch), qu’on se rassure ce ne sera pas le cas très longtemps. Dès la fin de l’année le break V60 sera proposé en essence T5 4-cylindres de 254 ch et dès 2019 en hybride plug-in avec deux propositions T6 Twin Engine de 340 ch ou T8 Twin Engine de 390 ch.

Le break Volvo V60 en live de Genève :

Crédits photos : The Automobilist.