Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Live Genève 2018 : nouveau Mercedes-Benz Classe G

Rien n’est plus périlleux que de renouveler une icône : Land Rover s’est cassé les dents en arrêtant le Defender avant d’avoir su le remplacer. Alors Mercedes a suivi le modèle de Jeep : tout changer sans rien changer. A l’image du Wrangler qui se révolutionne tout en restant parfaitement fidèle aux attentes des clients, le nouveau Mercedes Classe G reste dans la parfaite philosophie de son prédécesseur. Mais en mieux. Revue de détails

Offroadisiaque !

Luxe, calme, volupté et… franchissement. Sous son look ressemblant comme deux gouttes d’eau à l’ancienne et originelle mouture, se cache un nouveau châssis développé par AMG. Châssis échelle, bien entendu, mais le train avant reçoit une nouvelle suspension indépendante tandis que l’arrière conserve un pont rigide, en vrai franchisseur. Le recours à des aciers élaborés et à l’aluminium ont permis de faire fondre le poids de 170 kg tandis que la rigidité de caisse progresse de 55 %.

Côté conduite, plusieurs modes sont au programme, la transmission dispose d’une gamme courte ainsi qu’un nouveau mode baptisé G. Tout simplement. Une sorte de mode auto en tout terrain.Côté moteurs, on trouvera dans un premier temps un G 500 doté du V8 4.0 biturbo de 422 ch et 600 Nm de couple. Il est associé à la boîte automatique à neuf rapports 9G-Tronic, adaptée spécifiquement à ce modèle.

A bord, tout est refondu, également : grâce à la nouvelle plateforme et aux dimensions revues à la hausse (+ 5 cm en longueur et + 12 cm en largeur…), l’habitabilité progresse significativement. Mercedes Annonce 15 cm de gain en espace aux genoux ! Enfin, la planche de bord s’inscrit dans les nouveaux canons de Mercedes  avec le double écran de 12,3 pouces chacun : on aime ou on n’aime pas mais force est de constater que certains détails de style sont fort réussis, à l’image des aérateurs.

Toujours produit en Autriche par Magna Steyr dans l’usine de Graz, le Mercedes Classe G sera rare sur les routes de France alors admirez-le ici à Genève !

 

Crédits photos : The Automobilist.