Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Live Genève 2017 : Volvo XC60

Longtemps attendue, cette nouvelle génération du Volvo XC60 marque le coup en reprenant les codes stylistiques imposés par le XC90 lors de l’été 2015. Dites bonjour à Thor dans les phares et au revoir à la console flottante, le coeur de gamme de Volvo commence son renouvellement.

Le grand best-seller du suédois méritait ce changement après de nombreuses années avec un intérieur qui est certes extrêmement agréable, mais semble dépassé par la concurrence offrant de nouvelles technologies (écran tactile, reconnaissance vocale qui fonctionne sur TOUS les menus, etc…). C’est chose corrigée avec un intérieur directement hérité du XC90, allant jusqu’à proposer le Premium Sound par Bowers & Wilkins qui le classe en tête du peloton de la qualité audio avec pour seul concurrent une certaine Cadillac CT6.

On voit un espace intérieur agrandit, notamment grâce aux nouveaux sièges beaucoup moins épais, offrant aux passagers arrière quelques précieux centimètres pour les jambes. Le système d’infotainment tactile est des plus réactifs (si ce n’est le plus réactif du marché)

L’extérieur perd ses rondeurs, devient massif et adopte finalement ce nouveau code de style de la gamme 90. De quoi réhausser le niveau de « premium » de la gamme 60, et envisager du bon pour les futurs S60 et V60.

Les phares reprennent le marteau de Thor en guise de feu de jour et la sombre calandre dissimulant les différents capteurs et radars permettant de faire d’une Volvo ce qui fait une Volvo : la famille et la sécurité. Le bouclier avant se veut à la fois sobre et agressif.
Quant à l’arrière, il rappellera sans mal le V90 avec ses optiques verticales dont la base tranche dans le hayon . Classe, sobre et agressif à la fois.

En parlant d’agressivité, le nouveau Volvo XC60 sera entraîné par 407 ch dans sa version hybride T8 Twin Engine.
Le lancement se fera avec le moteur D4 de 190 ch et D5 de 235 ch. Tout comme son grand frère XC90, les version T5 de 254 ch et T6 de 320 ch seront au catalogue.

Au delà du physique, le XC60 proposera en option le pilotage semi-autonome jusqu’à 130 km/h : direction, accélérations et freinages seront totalement autonomes sur les routes bien signalisées (à ne pas utiliser si il n’y a pas de peinture au sol par exemple…).

Que restera t-il au XC90 hormis la taille avec un package très similaire ? Vivement l’essai pour le savoir…

Crédits Photo : TheAutomobilist.fr