Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Live Genève 2017 : Opel Crossland X

Présenté il y a quelques semaines, l’Opel Crossland X ne devait pas être de la partie au Salon de Genève 2017. Toute la lumière devait être tournée vers une autre nouveauté du constructeur au blitz : l’Insignia 2.

Oui mais voilà, l’intégration d’Opel au groupe PSA annoncée officiellement ce lundi a changé la donne. En effet, l’Opel Crossland X étant le premier modèle issu du partenariat entre GM et PSA signé en 2012 à montrer le bout de sa calandre, les dirigeants allemands se sont finalement dit que cette présentation sous les spots du Palexpo serait bienvenue pour « fêter » la nouvelle alliance.

Voici donc le remplaçant du Meriva, qui change de nom pour l’occasion, pour intégrer le X symbolisant les SUV chez Opel (après le Mokka X et en attendant le Grandland X, lui aussi développé en partenariat avec PSA sur la plateforme EMP2 du nouveau 3008).

Conçu sur l’ancienne Plateforme 1 du groupe PSA, il partage ses entrailles avec le futur Citroën C3-Aircross préfiguré par le concept C-Aircross que nous vous avons présenté plus tôt dans la journée.

Il disposera ainsi de la gamme de moteurs du français, à savoir les blocs essence 3 cylindres EB2 et les blocs diesel 4 cylindres DV6. Attendu en concession au mois de juin, il précédera d’environ 6 mois son cousin aux chevrons dans les showrooms.

Côté style, je vous laisse faire votre jugement ! En tout les cas, il s’agit d’une vraie révolution par rapport au Meriva. Notez la forme du jonc chromé du vitrage latéral qui rappelle celle de l’Adam, ou encore les passages de roues en plastique noir, indispensables pour revendiquer son titre de CUV… Exit par contre les originales portes antagonistes de son prédécesseur…

Une chose est sûre, les cousins franco-germains n’auront rien à voir côté design, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Et c’est plutôt une bonne chose, non?

Crédits photos : The Automobilist.