Le Nouvel Automobiliste

Première européenne à Francfort pour le SUV doté du plus grand écran au monde, le Byton M-Byte ! C’était la surprise auto venue de Chine du CES de Las Vegas au début de l’année 2019 et le modèle s’expose à présent à Francfort, dans le temps de l’automobile occidental. Sans surprise, il fait… sensation !

Byton M-Byte : écran total !

Son style extérieur est homogène, remarquable sans être tape à l’œil, massif sans être ostentatoire. Long de 4,90 m, large de 2,20 m et haut de 1,70 m, le Byton M-Byte est ici présenté en version de série ! Un coup réussi pour le premier modèle de cette nouvelle marque chinoise, Byton, née en 2018 et qui veut non pas « réinventer l’automobile mais réinventer la vie ». Tout un programme et pour le consulter, ce programme, la M-Byte n’hésite pas à miser sur un habitacle révolutionnaire fait d’écrans.

Toujours plus grand, toujours plus large, voici l’écran incurvé de 49 pouces ! C’est autant que le concept-car Peugeot e-Legend sauf que le Byton est prévu en production, lui. Pour piloter tout ça, du tactile avec une interface 8 pouces en accoudoir (comme une certaine… e-Legend là encore) mais aussi un volant à écran tactile ! Pour être précis, l’écran de 49 pouces est à rétroéclairage micro-diming pour une précision redoutable, façon Retina, avec des contrastes très lumineux voire éblouissants (on préfère vite la version « nuit »). Les sièges se tournent de 10 degrés pour accueillir leur occupant, tandis que les passagers arrière ont eux aussi leur lot d’écrans 10 pouces pour s’occuper comme s’ils étaient à l’arrière d’une limousine.

Electrique, la M-Byte pèse 2,6 tonnes et embarque au choix, un moteur en propulsion de 200 kW ou deux moteurs de 300 kW pour 408 chevaux environ en transmission intégrale. L’autonomie souffre mais atteint de 360 km (batterie 75 kWh) à 460 km (batterie 95 kWh) pour le propulsion et jusqu’à 435 km en transmission intégrale.

Conçue par d’anciens de Tesla, Alpine, BMW et Nissan, la Byton semble prometteuse mais doit à présent sauter le pas le plus critique pour tout constructeur automobile : la production en série. Ce véritable Tesla Model X killer (ne lui manquent que les 7 places) sera proposé en 2020 en Chine, en 2021 aux Etats-Unis et en Europe, à un tarif promis autour des 45.000 dollars.

Galerie photos Byton M-Byte

Crédit photos : Le Nouvel Automobiliste