Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Lexus LC : un peu plus et beaucoup plus

La fantastique Lexus LC présentée au début de l’année n’est pas encore sur nos routes mais elle annonce déjà une (petite) évolution de sa puissance et enfile son survêtement pour aller faire la course.
008 Lexus LC500 NAIAS 2016

Augmentation de puissance

Dévoilée au salon de Détroit en début d’année la spectaculaire supercar du constructeur japonais Lexus, la division luxe du groupe Toyota, y a fait sensation tout comme à Genève quelques semaines plus tard. Elle se fait cependant toujours attendre puisque sa commercialisation ne sera effective qu’au début de l’année 2017. En attendant les potentiels acheteurs seront ravis d’apprendre qu’ils en auront un peu plus pour le même prix. Un prix qui, en passant, n’est toujours pas connu.

En effet lors du festival de Pebble Beach (où nous n’étions pas cette année mais dont vous pouvez retrouver les photos de l’édition 2015 ici), Koji Sato, ingénieur en chef de la marque, a annoncé que la puissance et le couple du V8 de la LC 500 serait finalement un peu plus élevé que prévu initialement. Oh, pas grand chose il faut le dire puisque ce ne sont que 4 petits chevaux qui sont gagnés, le bloc passant ainsi de 467 à 471 ch. Le couple quant à lui progresse également légèrement, passant de 527 à 540 Nm. Pas de quoi transcender l’auto naturellement mais une petite augmentation qui démontre simplement que Lexus continue à travailler sur ses blocs motopropulseurs (ici en l’occurrence surtout sur l’échappement) qui évoluent donc en permanence.

Version sportive

Par ailleurs Lexus a également révélé les lignes de cette Lexus LC 500 dans sa version sportive Super GT Series destinée à remplacée la RC-F dans cette catégorie Pour l’occasion c’est un véhicule radical qui prend la place de la très élégante LC en se dotant de tous les accessoires indispensables à cette compétition. L’ensemble reste très impressionnant et sans doute diablement efficace puisque, même si le V8 est abandonné au profit d’un 4 cylindres de 2 litres turbocompressé (la puissance n’a pas été communiquée), la sportive ne pèse plus que les 1020 kg minimum exigés par le règlement. Il faut dire que le véhicule n’a plus grand chose à voir avec la version civilisée qui sera vendue au public et s’approche visuellement très près de la version Gran Turismo.

Cette commercialisation interviendra donc en début d’année prochaine avec deux motorisations, la version LC 500 et son V8 à la puissance légèrement augmentée donc et la version LC 500h, hybride, associant le V6 de 3,5 l et un moteur électrique pour une puissance cumulée de 354 ch.

Via Lexus