Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Les 24 Heures du Mans en images : la course LMP1

Les 24 Heures du Mans se sont déroulées le week-end dernier, nous étions sur place et nous allons vous faire revivre la course au travers de galeries photos qui viennent en complément des chroniques de Jean-Michel que vous avez pu lire sur le site ces derniers jours.

On commence cette série avec les images de la catégorie reine, le LMP1. Reine peut-être, mais force est de constater que le plateau était des plus réduits cette année suite au départ d’Audi (qui se tourne désormais vers la Formula-E), avec seulement 6 voitures engagées. 3 Toyota (n°7,8 et 9), 2 Porsche (n°1 et 2) et 1 Rebellion (n°4) : voici les seuls concurrents. L’Enso CLM P1/01 Nismo du Bykolles Racing est la seule voiture privée qui concourt dans la catégorie LMP1 non-hybride, mais nous ne l’avons malheureusement pas vu tourner bien longtemps puisqu’elle a été contrainte à l’abandon après seulement une demi-heure de course suite à un problème moteur.

Il ne restait donc déjà plus que 5 voitures à peine la course démarrée…

L’hécatombe a continué tout au long du double tour d’horloge, avec les abandons successifs des Toyota 7 et 9 à quelques minutes d’intervalle en début de nuit, puis de la Porsche n°1 peu avant dimanche midi. La Porsche n°2 qui avait connu des soucis techniques en début de course et qui avait perdu plus d’une heure au garage,  ressortant en fin fond de classement, a conclu sa remontée fantastique sur la plus haute marche du podium en reprenant la première place à la LMP2 n°38 du Jackie Chan DC Racing à une heure seulement du terme de l’épreuve !

Vous pourrez découvrir ci-dessous nos images capturées depuis plusieurs points de vue autour du circuit : de l’hospitalité Toyota située juste à l’entrée des stands, des S Porsche, du virage du Tertre rouge ou encore de la tribune située au dessus des stands.

La prochaine galerie des 24 Heures du Mans sera consacrée à la catégorie LMP2, et elle arrive très bientôt alors restez à l’affut !

Crédits images : Romain Bresadola pour Le Nouvel Automobiliste